slipkornt

Where Is The Truth?

Vendredi 17 juin 2016 à 23:26

 Le 9 Juin 2016 (suite encore)

Depuis ce jour, nous avions continué à parler, Elle m'Aimait toujours, mais quand Elle a su pour G, Elle s'est dit que finalement ça ne valait peut-être pas la peine de reconstruire quelque chose, d'autant plus que j'étais toujours sur G, on peut dire que j'ai vécu une période où j'étais amoureuse de deux personnes à la fois, G et Clarisse mais ce à des degrés différents. Bref, Clarisse s'est mise à parler à un homme de 32 ans... A l'époque, Elle devait en avoir 21, je me suis dit qu'il se passait quelque chose de « pas net ». J'ai enfin entamé quelque chose que j'aurais dû entamer bien avant... LA reconquérir.

En Août, nous nous remettons ensemble, nous échangeons de nouvelles « alliances », je lui promets de l'Aimer pour TOUJOURS.
JE L'AIME TOUJOURS.

Les choses ne peuvent pas être comme la première fois, il y a eu E puis G et de son côté il y a eu K et peut-être plus... Des choses qu'on se reproche, les reproches... ce mot est terriblement laid.
Je lui promets d'avancer, on veut habiter ensemble. Pour cela il me faut le permis. Ayant raté mon BAC, je me lance dans un DAEU B qui en est une équivalence. Le permis passe donc en second plan, et comme je n'ai pas non plus la force de faire deux choses à la fois, je me concentre sur le DAEU.

En Janvier 2014, Clarisse est chez moi, dans mon studio, je tombe malade, on se demande ce qu'il m'arrive. Je souffre tellement, je souffre surtout de la faire souffrir. Je tiens bon. Le jour de son départ, j'entre à l'hôpital, c'est un zona généralisé, une saloperie qui va gâcher beaucoup de choses. Je ne l'avais jamais vue aussi triste, je l'ai littéralement traumatisée... Ce zona m'a mise K.O, c'était il y a deux ans et demi et il me fatigue toujours et me fait encore mal.

http://slipkornt.cowblog.fr/images/PainbyBlackSnoopy-copie-1.jpg
J'ai raté le DAEU, je n'ai pas pu finir de passer les épreuves à cause de mon état de fatigue et de mes douleurs. Je me sens tellement nulle, je n'ai pas rempli l'accord qui était fait entre Clarisse et moi. Je crois qu'à cet instant, je commence à me replier sur moi-même, je me doute de ce qu'Elle pense, je me doute de ce que ses parents pensent. Il y a pourtant une photo d'Elle et moi sur le frigo familial, je me rappelle avoir ressenti une joie immense en la voyant. Et pourtant... Je me trompe peut-être mais je crois qu'ils me dénigrent et me traitent d'incapable. J'ai mal. Je l'Aime. Elle se lasse de moi, je pense que j'ai perdu tout intérêt à ses yeux. Elle qui me disait avant que j'étais intelligente et faisait une sorte de complexe d'infériorité vis-à-vis de moi, à présent, elle est plutôt dans le complexe de supériorité. Pour moi, Elle a toujours été mon égale, Elle l'est encore.
Elle ne supporte plus ce que je suis : la douleur, la maladie, la noirceur.

Le « vrai » dernier souvenir de nous fût nos vacances en Normandie, avant que ma santé ne vienne tout gâcher encore une fois... Hypothermie, je ai à nouveau fait peur, Elle avait la peur que je meurs avant Elle, maintenant Elle en a la certitude. PUTAIN DE E.COLI, PUTAIN de santé de MERDE !

INCAPABLE, DEPRESSIVE, NON-QUALIFIEE, FAINEANTE, HANDICAPEE.


Je crois que je donnerais tout pour revenir en arrière et revivre ces quelques jours.

Nous nous sommes mises ensemble, Elle avait 19 ans. Était-ce trop tôt ?
Était-ce trop dur pour Elle de ne connaître qu'une seule relation ?
En tous cas je suis sûre qu'Elle m'a Aimée d'une façon qu'Elle pensait elle-même impossible, l'Amour corps et âme, le Grand Amour.

p.s.: JE L'AIME.
SlipKoЯnT

Mercredi 15 juin 2016 à 14:58

Le 9 Juin 2016 (suite)

Cette fois tu y es, au fond du gouffre, cassée en mille morceaux, le cœur couvert de balafres. Tellement endommagée qu'il est probable que tu ne guérisses jamais, du moins pas dans la totalité.
Des fois je me demande si j'ai vraiment envie d'aller mieux et j'ai tout simplement envie de me dissocier de Clarisse et concrètement, la seule chose qui me relie encore à Elle, c'est ma douleur. Je ne comprends pas pourquoi cette épreuve est aussi difficile à surmonter sachant tout ce que j'ai vécu auparavant, elle demeure tout de même la douleur la plus vive que j'ai jamais ressentie. Je sais que ça peut paraître dingue mais c'est plus dur à vivre que mon cancer. Surtout lorsqu'on sait qu'un cancer c'est énormément de douleurs physiques et un moral d'acier si on veut triompher. J'ai triomphé. Mais la dépression c'est une douleur morale qui prend au corps... Cette douleur morale créé une douleur physique qui lui est proportionnelle, elle fait si mal et pourtant elle n'est pas toujours palpable. Sans oublier les vagues d'angoisses en « bonus »... SALOPERIE !

J'en ai tellement marre, j'ai l'impression que toutes mes tentatives d'essayer de m'en sortir sont vaines car se soldent toujours pas un échec. Je n'ai en fait ni l'envie, ni la force de retenter.

http://slipkornt.cowblog.fr/images/tumblrl5h4tgB7k31qcwdpzo11280large.jpg
Il faudrait que je passe mon permis mais j'ai on genou en vrac, n'empêche, cette luxation de la rotule aura été une des douleurs les plus fortes que j'ai ressentie. Encore une entrave dans ma vie. Je saurai à la fin du mois ce qu'ils vont décider de faire de ce genou... Reconstruction ligamentaire ? Prothèse ? Ca ferait la troisième avec les hanches, je vais finir replie de metal.
Bref, verdict le 23 Juin. Mais ça, j'ai envie de dire que je m'en fous. Ce n'est pas le poids le plus important.

Tout me ramène à Elle... Une chanson, une film, une expression, une période, un lieu, une odeur, un mot, Elle est partout et j'ai beau lutter, je ne peux l'éviter. J'ai abandonné la lutte, j'ai arrêté de lui parler, je lui ai reparlé mais je finis toujours par tout gâcher, je me dégoûte. Je suis perdue en fait, je ne sais pas quoi faire. Je suis tellement nostalgique de tout ces moments passés, tout ces moments où je pouvais enfin respirer l'Amour d'une autre et l'Aimer comme j'aurais voulu être Aimée.
Ai-je Aimé trop fort ? Est-ce seulement possible ? C'est peut-être un problème de compatibilité...
J'aurais pourtant juré qu'Elle était l'Amour de ma vie.
Quelqu'un « supporterait » et demanderait même à être aimé comme je l'ai Aimée. Et une autre personne, comme Elle, se sentirait oppressée. Je n'y ai pas pensé, je ne pensais qu'à donner. Avant que je rompe avec Elle (après un an de relation), Elle semblait Aimer ça, mais quand nous nous sommes remises ensemble, Elle n'était plus réceptive comme avant...Des fois je me dis qu'on aurait pas dû se remettre ensemble, mais le passé est le passé et j'ai l'impression d'être restée gelée fin juillet/mi août (période où elle m'a quittée). Je ne peux plus avancer. Je ne veux pas devenir aigrie, ennemie de l'Amour. Je ne suis pas comme ça ! Mais la savoir dans les bras d'un autre...

Je regrette de l'avoir quittée la première fois, les choses n'étaient pas faciles entre nous et elle me criait beaucoup dessus mais j'aurais dû me montrer plus forte que ça. J'ai choisi la facilité, j'ai quitté le navire, tout ça pour aller me réfugier dans les bras d'une tarée bipolaire qui m'a causé des bleus, de gros bleus. C'est bien la première fois que je choisissais la facilité et voici le résultat. Je ne savais pas à cet instant que j'Aimais toujours Clarisse, j'étais aveuglée par la tristesse et la colère.

Puis il y a eu G, une histoire platonique mais pas sans sentiments, encore une relation impossible, G étant instable et agoraphobe. Nous nous réellement vues deux fois et ces deux fois, je ne les oublierai pas.

Un soir de février, proche de la Saint Valentin, j'ai cru que j'allais mourir, que j'allais mettre fin à mes jours, car l'Amour que je ressentais pour Clarisse m'est revenu en pleine tronche... Une affliction surpassant tout...
J'ai alors contacté Clarisse, avec la complicité de G qui était plus consciente que moi de ce que je ressentais, G a toujours su. J'ai donc envoyé un sms à Clarisse, jusqu'à ce que je reçoive une réponse de sa part je ne respirais plus, je frissonnais...
Mais Elle a répondu, après coup, Elle m'a dit qu'en lisant mon message elle avait vraiment cru que j'allais LE faire.

p.s.: JE L'AIME
SlipKoЯnT

Jeudi 9 juin 2016 à 22:41

Le 5 Juin 2016

Je suis tellement mal, tout cela commence à devenir invivable.

A chaque réveil je suis à la limite de la catatonie, asthénique, et ce, que j’ai fait ou non des cauchemars. Peut-être que les cauchemars ne sont pas à l’origine de cet état (même s’ils y participent). Peut-être que je me sens si mal car je me réveille… Je suis toujours vivante et ça me pèse, une vie constituée d’intenses douleurs qui ne s’arrêteront pas de si tôt. Je pense sincèrement que ce sont toutes ces drogues qui me tiennent en vie, qui gardent mon esprit un minimum, sans eux je m’envolerais.

Mais je ne veux pas souffrir d’avantage, j’ai déjà dépassé le seuil limite et je commence doucement à glisser et perdre le contrôle.

Ma plus grande peine, la douleur qui est au-dessus des autres, c’est Clarisse. Elle m’a quittée fin juillet, nous sommes aujourd’hui le 5 juin, presque un an s’est écoulé sans Elle à mes côtés et la douleur reste la même, aussi vive. Elle ne reviendra pas, Elle m’a laissée, je ne peux toujours pas le concevoir et encore moins l’accepter, je l’Aime toujours, plus que tout. Mon cerveau n’a toujours pas percuté que je n’étais plus avec Elle, il continue à me faire rêver d’Elle, à construire des souvenirs de notre vie à deux, de Notre Amour…

Insupportable.

 

Le 9 Juin 2016

Quitte à choisir, vaut-il mieux être hypersensible ou vaut-il mieux ne rien ressentir ? Vaut-il mieux penser ou ne pas pouvoir penser ?

C’est cela même qui nous différencie de la machine… du moins à l’heure actuelle.

Je me réveille toujours habitée par ce mal-être qui met des heures à quitter mon corps. Je rêve toujours d’Elle, d’hôpital, de lycée… Rares sont les rêves qui n’incluent pas ces trois sujets. Quoiqu’il arrive, je sens toujours sa présence à Elle, même si je ne la vois pas dans mes songes.

Vaut-il mieux se rappeler de ses rêves ou être dans l’incapacité de la faire ? Si je meurs, vais-je continuer à penser à Elle ? Serais-je toujours amoureuse d’Elle ? Existe-t-il seulement une issue à ce cauchemar ? J’en tremble… J’ai peur, j’ai peur que ça ne finisse jamais. C’est semblable à être prisonnier d’un labyrinthe. Cela fait tellement longtemps que j’y suis coincée, depuis l’issue a dû se reboucher… Pourquoi je continue à l’Aimer ? Elle me fait tant de mal. Il n’y a plus rien à attendre d’Elle… Elle est partie.

Je me demande si je ne devrais pas essayer les rêves lucides pour tenter de la combattre, ou plutôt combattre son souvenir dans le Royaume des Songes. Je vais me renseigner là-dessus. Je dois aussi revoir la psychologue, j’avais mis tellement d’espoirs en elle, mais je ne sais pas si elle peut m’aider…

Ma mère continue de perdre la vue, c’est terrifiant, je peux voir la peur dans son regard lorsqu’elle en parle. Elle aussi a du mal à oublier Clarisse, elle n’arrête pas de me dire qu’elle ne s’y attendait pas et que cela s’est produit au moment où elle lui faisait le plus confiance. Je sais que ma mère aussi se sent trahie. D’ailleurs je vois bien qu’elle aussi est dépressive… Qui ne le serait pas ? Voyant son enfant souffrir depuis 15 ans et sachant qu’on ne pourra bientôt plus voir son visage.

J’ai envie de voir l’océan, d’entendre les vagues s’échouer sur le rivage, sentir l’iode me pénétrer, j’en rêve même la nuit… Évidemment, j’y suis avec Elle. J’espère y aller bientôt. J’aimerais retrouver mon étincelle de vie, je me sens vide, inutile. Je recommence à dessiner et à écrire, cela me fait du bien. J’ai fait beaucoup de progrès en dessin. J’ai commencé à me tatouer le majeur gauche mais j’ai dû arrêter, c’était trop douloureux, je continuerai plus tard, demain ou ce week-end.

http://slipkornt.cowblog.fr/images/tumblrlniux68m2G1qddjelo1.gif

Je continue à me demander si Clarisse s’est persuadée qu’Elle ne m’Aimait plus ou si Elle ne m’Aime réellement plus.

Je pouvais comprendre qu’on cesse de m’Aimer mais pas qu’Elle cesse de m’Aimer. En revanche, je peux concevoir le fait qu’elle se soit lassée de moi. Récemment, Elle m’a dit que j’étais folle, que je la dégoûtais… Elle me dit que je m’enfonce et qu’elle me hait…

C’est tellement douloureux… Elle a une si faible estime d’elle-même que je crois qu’Elle ne pense pas possible le fait que je m’accroche à ce point à Elle, que je l’Aime toujours. Si ça se trouve, elle croit que c’est du cinéma et que je fais tout ça pour qu’Elle revienne, ce qui qui évidemment aurait pour conséquence qu’elle s’éloigne d’avantage de moi. Mais mon cœur est formel, mon cerveau vient confirmer ses dires, je l’Aime, malheureusement… Malheureusement.

Elle est tellement agressive avec moi, j’ai dû faire quelque chose d’horrible.

Je sais que les fortes crises d’angoisse que j’ai eu à la webcam, au téléphone et chez Elle l’ont traumatisée. Est-ce suffisant pour rejeter si fortement une personne qu’on a Aimée à en crever ? Qui ? Qui accepterait de se laisser faire, de se laisser retirer son Grand Amour, perdre tout élan vital ?

Mon Avenir n’était pas tout tracé, mais néanmoins, une chose était sûre, son Amour. C’est du moins ce que je pensais.

Je suis sûre qu’on aurait pu arriver à quelque chose ensemble, mais trop de mal a été fait, un mot subsiste alors : impossible.

Je ne suis pas dans la recherche de quelqu’un, mais je crois que la seule chose qui pourrait m’aider serait d’avoir quelqu’un. Une relation « pansement » comme on dit, mais là encore, serais-je capable d’amorcer une guérison ? Ou serais-je encore bloquée dans la mélancolie ? Après tout je crois que ça a marché pour Elle.

Plusieurs garçons veulent me revoir, mais je ne suis pas sûre de vouloir les revoir… Je n’ai pas l’impression d’aimer « ça » avec un homme. Peut-être parce que j’ai fait d’une chose importante une chose insignifiante.

Pourquoi me suis-je punie ? A quoi sert cette autoflagellation ? Automutilation. Soigner le mal par la mal ? Essayer de se dissocier peut-être. Avoir mal jusqu’à sortir de son corps et ne plus souffrir. Je me sens capable de tout excepté du meurtre et du suicide. Qui dit que derrière le voile de vie il n’existe pas de souffrance ? Y a-t-il quelque chose ? Le néant ? L’Enfer ? Je me poserai la question jusqu’à la fin… L’Enfer, les Enfers existent-ils ? Qu’est-ce qu’on y trouve ? Qui y va et pour quelles raisons ? Dois-je croire en les Saintes écritures ?

En fait, quand je me suis éprise de Clarisse, j’étais presque au fond du gouffre, mais son Amour a été comme une corde lancée vers moi, non pas pour me pendre (rires), mais pour me sortir de ce gouffre. Je pensais être presque arrivée à sortir de ce « gouffre de l'Amour », jusqu'à imaginer enfant et mariage, et c'est là, à cet instant, lorsque tu penses que cet Amour est acquis, qu'Elle lâche la corde et que tu tombes, tu tombes de très haut, et là tu en traverses le fond. Ne prends plus jamais rien comme acquis, ne fais plus jamais confiance à personne ou à quoi que ce soit...

TRUST NO BITCH !!!


p.s.: JE L'AIME.
SlipKoЯnT

Vendredi 13 juin 2014 à 4:56



#ChangeBrazil
 
Sources
 
http://slipkornt.cowblog.fr/images/719pxWC2014Brasilsvg-copie-1.png
Infrarouge, les versions courtes - Peur sur le Mondial :
http://youtu.be/qzsxoNPHNDE
 
Police Fire Tear Gas During Brazil Protest - Raw Video :
https://www.youtube.com/watch?v=6kZGFMJ8yx0
 
Brésil: les Indiens Guarani protestent :
http://youtu.be/_XDCPXGiMs0
 
La vérité sur la Coupe du monde Brésil 2014 :
https://www.youtube.com/watch?v=DUjYkhWEEgo
Originale : http://vimeo.com/49419197
 
Mondial 2014 / Platini : "Le Brésil, faites un effort pendant un mois, calmez-vous !" 25/04 :
http://dai.ly/x1rao84
 
Brésil: des prostituées apprennent l'anglais, avant le Mondial :
http://youtu.be/a3fOOUV_p2s
 
Brésil : une grue du stade de la Coupe du Monde 2014 s'effondre sur deux ouvriers :
https://www.youtube.com/watch?v=U9_XTqM7wxI
 
Non, je n'irai pas à la Coupe du Monde au Brésil :
https://www.youtube.com/watch?v=Vbhua3Ejqa8
Traduction Loïc Citation
Originale : https://www.youtube.com/watch?v=ZApBgNQgKPU
 
Brésil : drame avant la Coupe du monde :
https://www.youtube.com/watch?v=LA9jdHil1W8
 
Informations supplémentaires :
 
http://fr.euronews.com/2014/06/10/coupe-du-monde-2014-securite-renforcee-au-bresil/

http://fr.euronews.com/nocomment/2014/03/31/bresil-securite-maximale-dans-les-bidonvilles-en-vue-de-la-coupe-du-monde-2014-/

http://fr.euronews.com/2014/06/06/tourisme-sexuel-la-face-cachee-de-la-coupe-du-monde-au-bresil/

http://news360x.fr/tourisme-sexuel-face-cachee-coupe-du-monde-au-bresil/

http://www.canalplus.fr/c-sport/c-football/c-coupe-du-monde-2014/pid3610-c-videos-cdm-2014.html?vid=1071489

https://www.facebook.com/photo.php?v=516246218428463

http://www.slate.fr/story/88269/john-oliver-fifa-coupe-monde

SlipKoRnT
Je crois que tout est dit...

Mercredi 11 juin 2014 à 21:57

Salut à tous, je viens de tomber sur un article fort intéressant ! Un petit génie de 19 ans aurait trouvé un moyen de nettoyer nos océans de toute cette merde, je parle, de nos déchets, la pollution humaine...

Saviez-vous qu'une grande quantité d'espèce d'oiseaux sont victimes de cette pollution ? 
Certaines sont même en voie d'extinction... Et c'est particulièrement le cas sur l'île de Midway, aussi surnommée "L'île au déchets"...
Sans parler du monde marin évidemment !


MIDWAY...L'île aux oiseaux ! par toff48


Ce que l'on peut voir dans la vidéo ci-dessus est juste consternant, je suis en colère, après vous, après moi, après l'homme.
Tous les monstres sont des hommes...

http://slipkornt.cowblog.fr/images/tumblrmh7ao9Kkm71s4sa3bo1500.jpg
Bref, revenons-en au sujet, voici l'article présenté par LeFigaro.fr

Pour intercepter et extraire les objets en plastique qui polluent les océans, ce jeune Hollandais propose la conception d’un «entonnoir géant». Son projet, qui a gagné plusieurs prix, nécessite de trouver 2 millions de dollars.
 
Certains s’en plaignent lorsqu’ils se baignent durant les vacances d’été, d’autres décident de prendre les choses en main. C’est le cas de ce jeune étudiant hollandais de 19 ans. Lors d’un dîner de famille dans les Açores, Boyan Slat fait germer cette volonté: nettoyer les océans. Depuis cette date, le Ernst Haeckel des temps modernes n’a plus jamais lâché cette envie. À l’âge de 16 ans, lors d’une plongée sous marine en Grèce, le jeune homme a été interpellé, le nombre de déchets présents était supérieur au nombre de poissons. C’est le début de deux années de recherche de longue haleine. Au fur et à mesure, le jeune homme prend conscience de l’importance écologique mais aussi des dangers que représentent la pollution marine. Des millions d’animaux aquatiques décèdent chaque année à cause de la pollution. De la même façon, des milliers de dollars sont dépensés pour nettoyer les plages et cette pollution engendre des dommages collatéraux sur la santé humaine.

http://assets.etudiant.lefigaro.fr/cms/pics/PHO20ca090a-ebfe-11e3-b005-2f5826367dc3-805x453.jpg
 
Un entonnoir en action grâce aux courants marins

Plusieurs outils ont d’abord été pensés, comme un râteau géant tracté par deux bateaux. Ce système s’est avéré onéreux et surtout très polluant, Boyan a donc abandonné cette idée. À l’aube de l’été 2012, le jeune garçon a l’idée de construire une machine à l’allure d’un entonnoir grand format. Cet outil agirait en corrélation avec les courants des fonds marins, ce qui permettrait donc d’éviter une dépense d’énergie coûteuse et polluante. «À la place de gaspiller de l’énergie en chassant les déchets, il suffit simplement d’attendre que les déchets en plastique viennent jusqu’à nous» explique le jeune homme sur le site de sa fondation.
 
Un entonnoir, oui, mais pourquoi faire? Le système est assez enfantin mais il fallait avoir l’idée. Un assemblage de plusieurs tuyaux en forme de bouées sur plus de 100 kilomètres en dessous duquel sont attachés des panneaux de trois mètres qui permettent de bloquer les déchets. Quels risques pour la faune et la flore marine? Aucun risque, le jeune homme a pensé à tout surtout au respect de l’environnement. Les écrans font trois mètres et sont donc suffisamment grands pour bloquer les déchets et assez petits pour ne pas gêner l’écosystème marin.
 
Après plus de six mois de tests et de réflexions, le jeune Boyan a présenté son projet «The Ocean Cleanup» devant l’organisation TedXDelft. Cette organisation américaine à but non lucratif soutient les projets et les initiatives qui agissent en faveur d’un monde nouveau et meilleur.
 
La même année, le concept a été récompensé par le prix «Meilleur Outil Design» remis par l’université de technologie de Delft (Pays-Bas). Parallèlement, le jeune Boyan a été reconnu par l’entreprise Intel comme l’un des vingt plus jeunes entrepreneurs prometteurs au monde. Mardi dernier, il a présenté son projet à New York, une réflexion résumée en 530 pages pour promouvoir sa nouvelle campagne de levée de fonds.
 
Dix ans pour nettoyer la moitié de l’Océan Pacifique

L’année 2013 signe pour le jeune homme, la naissance officielle de sa fondation «The Ocean Cleanup». 100 volontaires se mettent à œuvrer sur ce projet. Le but: développer des technologies pour extraire, prévenir et intercepter les objets en plastique qui polluent les océans. Afin de prouver le bon fonctionnement et la faisabilité de son projet, le jeune Boyan a mis en «pause» ses études d’ingénieur aérospatial. Pour mener à bien ses recherches, le jeune étudiant a lancé une première campagne de financement participatif réussie, puisque plus de 65 000 euros ont été récoltés. Selon les expérimentations menées par la suite, la méthode développée permettrait de débarrasser l’Océan Pacifique de la moitié des déchets et tout cela en moins de 10 ans.
 
Après avoir prouvé le bien fondé et l’intérêt de son projet, Boyan veut aller encore plus loin, en effet, selon lui, «cette méthode prouve que nettoyer les océans n’est pas une chose impossible». La fondation «The Ocean Cleanup» demande un soutien de deux millions de dollars. Sur le site de la campagne, les dons sont répertoriés par «kilos de déchets» retirés. Pour exemple, 6,21 dollars suffisent pour extraire un kilo de déchets de l’océan. 185 309 dollars ont été récoltés pour l’instant sur les deux millions attendus.
 
Cette vidéo présente le travail et l’accomplissement de deux années de recherches:

 


Source

J'espère sincèrement que ce projet aboutira ! Car je ne sais pas si vous l'avez remarquè, mais dès qu'un projet révolutionnaire voit le jour, il ne se concrétise que très rarement. Pourquoi ?

SlipKoRnT
Prenez soin de vous :)
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast