slipkornt

Where Is The Truth?

Mercredi 21 décembre 2005 à 23:32

UNE HISTOIRE EPOUVANTABLE!!!
Âmes sensibles s'abstenir à tous prix!!!!!
Regarde c'est du sang ! Ouvre cette valise. L'homme s'exécute mais c'est dément, reprend sa femme, il faut vite avertir la police. Sous les yeux de ce tranquille couple de promeneurs, en plein bois de Boulogne, ce samedi 13 juin 1981. La valise ouverte révèle une tête de jeune fille tranchée, calée au milieu de bras et de jambes. Les inspecteurs de la brigade criminelle arrivent sur les lieux : le tronc d'une jeune femme est enfermée dans la deuxième valise. De plus, détail affreux, corps et visage sont atrocement mutilés. Interrogé, le couple raconte.Il était environ 20 h 30, nous nous dirigions vers le restaurant " Le Chalet des îles" quand nous avons vu un taxi, une 504 rouge, s'arrêter. Un petit homme de type asiatique, aussi frêle que petit, en est descendu. Il a retiré deux grosses valises du coffre, les a installées sur un caddie pliable. Puis, il s'est péniblement dirigé vers le lac et a essayé de faire basculer son chargement dans l'eau. Nous l'avons interpellé, révoltés que l'on puisse se débarrasser de ses ordures ainsi. Pour toute réponse, l'homme a détalé à toutes jambes en abandonnant son chargement. " Pour les hommes du commissaire Foll l'enquête commence. Elle va être rapide. Par voie de presse, un appel à témoin est lancé. Un chauffeur de taxi se présente le lundi suivant. " Je crois que c'est moi qui ait transporté votre homme. De plus, les valises photographiées ressemblent à celles qui accompagnaient mon client. Je crois l'avoir pris en charge rue Erlanger, dans le 16e arrondissement. " Aussitôt les enquêteurs s'y rendent. Effectivement, au numéro 10, au rez-de-chaussée, réside un Asiatique de petite taille. La concierge interrogée le confirme. " Oui il habite bien ici, c'est Monsieur Isseï Sagawa, il est toujours très bien habillé et il ne circule qu'en taxi... Malheureusement, il n'est pas encore arrivé. " Les policiers vont l'attendre.
Photo de la jeune femmePhoto du "monstre"
C'est vers 20 h 45 qu'il sera interpellé sans résistance à son domicile. La police y fera d'intéressantes découvertes. Le réfrigérateur est rempli de morceaux de viandes emballés dans des sacs en plastique. On y recense un sein, un morceau de nez, des lèvres, bref, toutes les parties manquant au cadavre découvert au bois de Boulogne. Transporté au quai des Orfèvres, Sagawa reconnaît avoir tué, d'une balle dans la nuque, le jeudi 11 juin, vers 16 h 30, Mademoiselle Renée Hartevelt âgée de 25 ans : l'avoir ensuite violée, puis découpée, et en avoir cuisiné et mangé certaines parties du corps, parce qu'elle se refusait à lui. lsseï Sagawa, est né en 1949 à Kobe, au Japon. Fils du très puissant P.D.G. de la Kurita Water Industry, il connaît dès la naissance des ennuis de santé : poliomyélite, puis encéphalite à l'âge d'un an, crises d'épilepsie ensuite. Sa croissance est retardée, à 32 ans il mesure 1,48 m pour 41 kg Cela ne l'empêche pas d'être d'une intelligence supérieure à la moyenne. Il est titulaire d'un doctorat en littérature anglaise obtenu à la faculté d'Osaka, pour une thèse sur Macbeth de Shakespeare. De plus, il obtient une maîtrise en littérature de la même faculté. Il décide de poursuivre ses études en France. Il y arrive le 27 avril 1977 pour préparer une thèse sur l'influence de la littérature française sur les écrits du Nobel japonais Kawabata. A Paris, il loue un studio dans le 16e arrondissement et achète son premier meuble : une carabine 22 long rifle. Paris est une ville peu sûre et il fallait que je me prépare à toute éventualité , déclare-t-il aux policiers qui lui demandent de s'expliquer. Sa vie studieuse d'étudiant n'est agrémentée que des fréquentes visites qu'il rend aux prostituées, "les seules femmes qui acceptent ma compagnie ".
Les seules Non, car au mois de mai 1981 il rencontre, sur les bancs de la faculté de Censier, Renée Hartevelt. Cette jolie étudiante hollandaise de 25 ans accepte sa conversation. Elle est attendrie par le personnage, mais elle est surtout intéressée par la phénoménale culture d' Isseï Ainsi accepte-t- elle parfois de le suivre au cinéma, de boire un verre avec lui, et de lui rendre des visites de politesse à son domicile en tout bien tout honneur. Jeudi 11 juin vers 16 h Renée sonne chez Isseï Celui-ci lui ouvre et la fait asseoir sur des coussins posés à terre. Il lui prépare du thé, lui offre des gâteaux et discrètement met en marche un magnétophone puis un disque, et s'avance vers Renée. Il lui demande de lire un poème de Goethe, puis il enchaîne sur un poème de Schiller. Il lui déclare sa flamme. Il avoue l'aimer plus que tout et la désirer fortement. Renée éclate de rire, lui explique qu'elle veut bien être son amie, mais pas sa maîtresse. lsseï ne réplique pas. Doucement, il passe derrière Renée, se dirige vers le vestibule, sort d'un placard sa carabine 22 LR et, lentement, l'approche de la nuque de Renée. Le coup part. La jeune femme s'écroule. Elle est vêtue d'une légère robe imprimée. Le Japonais la lui ôte afin de mieux violer le cadavre. Il va traîner sa victime dans la salle de bains, la jeter dans la baignoire, non sans avoir préalablement arrêté son magnétophone, qu'il va remplacer par un appareil à photo instantanée. Premier cliché : le corps nu gisant dans la baignoire. Puis, à l'aide de rasoirs et de divers couteaux il va entreprendre le découpage du corps Première incision à la jambe, "clic " photo ; il en fera trente en tout. Le contact de ce corps encore chaud et de la chair découpée va réveiller en lui un vieux fantasme : Depuis l'âge de 7 ans, j'ai toujours eu envie de manger une petite fille. " Ainsi va-t-il commencer de prélever au fur et à mesure de son équarrissage, un bout de cuisse, de sein, de bouche, de nez, qu'il pose dans des assiettes, qu'il stockera ensuite dans son réfrigérateur. Il passe toute la nuit à son horrible besogne. De rage, il va même jusqu'à éventrer la jeune fille et la vider de ses viscères. La tête est détachée, les jambes et les bras découpés en deux parties.
Vendredi 12 : Sagawa quitte son domicile et achète deux grosses valises marron de 80 x 50 cm en carton bouilli, dans un grand magasin. Il achète également un petit chat en peluche qu'il expédie à sa rilaman, au Japon, pour son anniversaire. De retour à son studio il prépare ses valises. 11 h 30 : Isseï prépare son repas. Outre les petits pois qu'il réchauffe, il ajoute un morceau de cuisse à sa fricassée. Au dessert, un autre morceau, cru cette fois. La fin de journée approchant, il décide que le moment est venu de se débarrasser des restes du corps. Dans les valises, les morceaux sont Soigneusement enveloppés de torchons et rangés dans des sacs poubelle. Traînant ses valises sur un caddie pliable, lsseï sort et hèle un taxi. Direction le bois de Boulogne. Il est obligé de repousser son projet au lendemain : ce soir-là, il sera constamment dérangé dans sa besogne. Samedi 14. dans la soirée, après un dernier repas, il se rend une nouvelle fois en taxi au " bois ", et tente d'expédier ses colis au fond du lac. Des promeneurs l'interpellent. Le contenu de ses colis est découvert... Le Japonais file chez lui et passe un week-end serein. Le lundi 15, jour de son arrestation, sa mère lui téléphone vers 16 h pour le remercier de son cadeau. Sagawa, après avoir avoué ses forfaits et signé ses dépositions, s'allongera tranquillement sur un banc et s'endormira. 11 juillet 1983 : la justice française accorde, à la faveur de l'article 64, un non-lieu. Les trois experts nommés affirment que le Japonais était en état de démence lors de son acte criminel. il finira donc ses jours en hôpital psychiatrique. A ce jour iI est soigné à l'hôpital de ViIIejuif. Il s'intéresse particulièrement au modelage. Il a sculpté un corps de femme, un majestueux corps de femme baudelairienne, qu'il a fallu découper pour cuire l'argile au four...
Quelques années plus tard Isseï Sagawa fut extradé au Japon ou il fut accueilli comme un héros, il a même écris un livre sur son passage mouvementé en France. Il vit actuellement au Japon riche et respecté de tous !
Vous n'avez qu'à cliquer sur la photo pour l'agrandir:

Mercredi 21 décembre 2005 à 23:04

Est-il possible de voyager dans le temps ?
Nul ne le sait à l'heure actuelle... mais dans 50 000 ans, les hommes en seront-ils capables ?


Comment vérifier ?

Il suffirait d'envoyer une "invitation" aux hommes du futur et de leur demander de revenir dans leur passé, à notre époque, en un lieu précis, à une date désignée et de nous faire un petit signe.

Comment les contacter ?

Il suffirait de sauvegarder un message pendant 50 000 ans dans un endroit préservé de toute agression et de faire en sorte qu'ils le découvrent, le décryptent, et nous répondent enfin.


Le projet KEO consiste à lancer un satellite qui transportera des messages que nous sommes invités à écrire (vous, moi, tout le monde) à destination de nos descendants qui recevront le satellite dans 50 000 ans (il stationnera en orbite terrestre pendant 500 siècles puis reviendra se poser sur Terre automatiquement). Tel une Arche, il offrira une "bibliothèque numérique" qui dressera le bilan de nos connaissances : le patrimoine culturel de l'humanité.
Quand nos lointains descendants le récupéreront, ils pourront se servir de ces informations pour mieux nous connaître, "nous", leurs lointains ancêtres...


Coupe du satellite KEO



Les messages viennent des quatres coins du monde (on peut en envoyer jusqu'à fin 2006) et seront gravés sur des CDROM spécialement conçus pour durer 50 000 ans. Chronodrome est l'un d'eux. Vous pouvez envoyer vous aussi votre propre message à www.keo.org.


Une invitation spatio-temporelle.


Afin qu'ils ne se trompent ni d'époque, ni de lieu, j'indique aux hommes du futur un endroit précis - le Château d'Opoul - et une date, le 1er mai avec une "marge technique" de 50 ans. Ainsi, le contact pourrait avoir lieu n'importe quel 1er mai, entre 2000 et 2050.

Vous, votre famille, vos amis, êtes invités à vivre cette expérience unique, tous les 1er mai, à Opoul. L'heure du contact convenue : entre 15h et 16h.


Il faut Trop Que J'y Aille!!! Si vous voulez aussi venir, contactez-moi!!


Plus d'infos


Mardi 20 décembre 2005 à 23:01

La vieille Dame et le Chien


Une très vieille dame restant seule dans une grande maison écarter de la ville, attend son garçon qui doit lui rendre visite et qui n'est toujours pas arrivé.
Elle est assise dans une chaise berçante, elle lit un livre toute en caressant son chien.





Après quelques instants, elle entend un bruit venant de la cuisine, c'est le robinet de la cuisine qui coule, goutte par goutte. Elle se lève, puis va le fermer et revient ensuite, s'installe a nouveau, reprend son livre, et recommence a caresser son chien.
Soudain, le bruit recommence, mais cette fois si il ne provient pas de la cuisine, mais de la chambre de bain du premier étage. Elle se relève donc, se rend jusqu'à la chambre de bain, puis ferme le robinet qui coulait à un rythme plus rapide que la première fois.
Encore une fois, elle retourne s'asseoir puis continue a lire son livre toute en caressant son chien, mais quelques instants plus tard, elle entend se bruit : l'eau qui coule à goutte par goutte a un rythme endiablé.



Elle passe donc devant la cuisine, rien le robinet ne coule pas, les toilettes du premier étage, toujours rien, elle monte donc au second étage, puis se rend à la salle de bain, le robinet coule, elle le ferme donc, mais constate que le bruit persiste et il qu'il est tout proche.
Elle remarque que le rideau de douche est tiré! Elle s'approche, et tire d'un coup sec le rideau! A sa grande surprise, elle aperçois son chien égorgé qui saigne goutte par goutte dans le bain !!!


La question persiste toujours: Qu'est-ce qu'elle pouvais bien caresser ???


http://actuparanormal.oldiblog.com/

Mardi 20 décembre 2005 à 0:56

LES ELEMENTS:


La doctrine des 4 éléments a été développée par les anciens grecs mais on en trouve des traces chez presque tous les peuples de la planète.
Chacun de ces éléments symbolise un état de la matière :
-L'élément FEU représente l'état ionisé.
-L'élément TERRE représente l'état solide
-L'élément AIR représente l'état gazeux
-L'élément EAU représente l'état liquide


La magie des éléments est une spécialité Baklunienne, elle invoque les génies de l'Air (Les djinns) et du Feu (Les éfrits)


Le Feu:


"Du ciel ou de la terre, sacré ou domestique, de dieu ou de l'enfer." Le feu est l'élément primordial, est l'expression du bien ou du mal.


Le feu est création, naissance, commencement, lumière originelle, joie, élément divin ou divinisé par l'homme. L'homme plongé dans les mystère de la nuit, se réjouit lorsque ses yeux s'ouvrent à la lumière du jour, éclairés par les feux du soleil. Mais le feu est aussi destructeur, puisqu'il brûle tout. Cette ambivalence fut très vite perçue par nos ancêtre, qui firent alors du feu une représentation et un symbole du bien et du mal.


Origine du mot:
Le latin "ignis" , feu, ce qui est inné, pur, fut employé par les traduction de la bible et les médecin pour traduire le grec pur," pyros" que l'on retrouve aujourd'hui dans "Pyrotechnie ou pyromanie". Ignis est encore présente dans la langue française, dans " ignifugé, initiation ou inné" Cependant le mot feu provient du latin classique "focus" (foyer ou brûle le feu) qui donnera "foc", puis "fou" et dans la deuxième moitié du premier millénaire donnera "feu"


Les dieux du feu:
Vulcain-Héphaïstos, dans la mythologie grecque.
Gibil, pour les Mésopotamiens.
Moloch, celui des Cananéens et Carthaginois
Atar, pour la Perce mazdéenne
Agni pour l'Inde
Vesta déesse Grecque du feu domestique (Les Vestales en étaient les gardiennes)


Planètes associées:
Mars - Soleil


Astrologie associée:
Bélier, Lion, Sagittaire.



La Terre:


"Nourricière, sauvage ou cultivée" La terre est un élément vital qui donne tout et le reprend. "Tout vient de la terre et tout retourne à la terre"


La Terre c'est le nom que nous avons donné à notre planète, en y substituant un T majuscule pour la différencier du nom de lélément primordial sur lequel nous marchons, nous reposons et qui nous nourrit. Car la terre est d'abord nourricière. le grand jardin de la Terre avant d'être cultivé, nous offrait l'abondance de ses fruits. Mais nos ancêtre s'avaient mieux que nous qu'il faut donner à la terre autant qu'elle nous donne, et que l'on ne peut séparer la terre de la Terre, la matière de l'astre. C'est ainsi que dans leur esprit, la matière et l'astre se confondaient dans l'image d'une divinité unique, une déesse mère, qui, bien qu'elle revêtit des apparences multiples selon les croyances, les cultures et les civilisations, fut toujours et partout identique.


Origine du mot:
Du latin "terra"


Les dieux de la terre:
Gaia, dans la mythologie grecque.
Geb et Aker en Egypte
P'an-kou, en chine.
Tantôt, Laksmi, Kâli ou Bhûmi en Inde.
Itzam Cag, pour les Mayas.
Tlaltecuehtli, pour les Aztéques


Planètes associées:
Mercure -Saturne


Astrologie associée:
Taureau, Vierge, Capricorne.


L'Air :


Nous vivons grâce à l'air que nous respirons. C'est ce qui rend celui-ci vital et fatal à la fois, magique et ambigu.


C'est l'instant précis qui donne la vie, celui de la première respiration complète (inspiration-expiration) de l'enfant qui vient de naître. Ce rythme de vie est aussi un rythme de mort. En effet, le souffle qui qui permet à l'enfant de vivre libre, détaché de son cordon ombilical en utilisant son système respiratoire repose sur un mouvement binaire constant. Prendre son souffle, c'est vivre. Rendre son souffle c'est mourir (Rendre l'âme). L'âme et le souffle ont toujours été intimement liès. Mais le souffle n'est pas l'âme; c'est son véhicule. Tous deux sont impalpables et invisibles.


Origine du mot:
Du grec "aèr"


Planètes associées:
Vénus - Jupiter.


Astrologie associée:
Gémeaux, balance, verseau.


L'Eau:


"De la source au ruisseau à la rivière, de la rivière au fleuve, du fleuve à la mer, de la mer à l'océan, de l'océan au ciel, du ciel à la terre." L'eau est le cycle de vie.


Le cycle de l'eau nous renvoie au mythe de l'éternel retour et au principe des vases communicants qui favorisent la régénération. L'eau tombe du ciel, grâce à l'évaporation des océans. Si l'eau de pluie ne tombait pas du ciel, il n'y aurait pas de ruisseau, rivière et fleuve. La terre ne serait ni féconde, ni fertile, mais sèche et stérile. En cela elle est bien source de vie. L'eau est l'élément de l'abnégation, du perpétuel "être pour les autres". Symbole de fertilité, de bénédiction, de purification (baptême), de sagesse et de vie spirituelle.


Les dieux de l'eau:
Poseidon, dans la mythologie grecque.


Origine du mot:
Du latin "aqua"


Planètes associées:
Lune - Terre.


Astrologie associée:
Cancer, Scorpion, Poisson.



Système à 5 éléments:


Système à 5 éléments chinois:
L'Eau, donne naissance au
Bois, mais détruit le
Feu, qui donne naissance à la
Terre, et détruit le
Métal.
Système à 5 éléments utilisé en médecine ayurvédique :
Ether, correspondant au pouce de la main, et à l'organe du corps: cerveau,
Air, correspondant à l'index et aux poumons,
Feu, correspondant au majeur et aux intestins,
Eau, correspondant à l'annulaire et aux reins,
Terre, correspondant à l'auriculaire et au coeur.
Système à 5 éléments ésotériques:
Symbolisé par le pentagramme


Terre élément de base (En bas à gauche) renvoie les forces négatives à l'Esprit,
l'Esprit (En haut au centre) va purifier les 4 autres éléments,
le Feu (En bas à droite) qui est la toute puissance,
l'Air (En haut à gauche) représente l'équilibre universel,
l'Eau (En haut à droite) élément de la vie éternelle


Pour fermer le pentagramme il faut renvoyer à la terre les éléments purifiés.


http://www.odela.online.fr

Mardi 20 décembre 2005 à 0:01

Les formes de la main



main élémentaire : lourde ,courte,doigts bruts et grossièrement formés.
caractéristiques : musclé,peu intèressé par les affaires mentales et spirituelles,très possessif,grande résistance physique

main carré :bout des doigts carrés,paume longue et large.
caractéristiques : ordonné, structuré,juste,prècis,organisateur,planificateur

main en forme de spatule : doigts et paume assez diversifiés
caractéristiques : entreprenant,chercheur,examinateur,confiance en soi,persévèrence,extraverti,impulsif

main philosophique: peau jaunâtre,articulation noduleuse
caractéristique : logique,très théorique,introverti,individualiste,rationnel

main conique : bouts des doigts ronds,peau fine,motif de peau fin
caractéristiques : serviable,doux,aimant,sentimentaux,romantique,impulsif,très créatif,sensible,extraverti

main psychique: longue,élancée,doigts pointus
caractéristiques : imaginatif,sensible,idéaliste,introvertis,spirituel


source : traité complet de chiromancie


http://www.diablus.com

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Page suivante >>

Créer un podcast