slipkornt

Where Is The Truth?

Lundi 31 octobre 2005 à 20:36

Voici une liste de plusieurs faits véridiques, étranges et loufoques


-> Les papillons goûtent avec leur pattes.

-> Le cri d'un canard ne fait pas d'écho, et personne ne sait pourquoi.

-> En 10 minutes, un ouragan produit plus d'énergie que toutes les armes nucléaires combinées.

-> En moyenne, 100 personnes chaque année s'étouffent à mort avec leur stylos.

-> En général, les gens craignent plus les araignées que de mourir.

-> 90 % des chauffeurs de taxi de New York sont des immigrants fraîchement débarqués.

-> 35% des gens qui utilisent les agences de rencontre, sont déjà mariés.

-> Les éléphants sont les seuls animaux qui ne peuvent pas sauter.

-> Seulement 1 personne sur 2 milliards vivra jusqu'à 116 ans ou plus.

-> C'est possible de faire monter des escaliers à une vache, mais c'est impossible de la faire redescendre.

-> Les femmes clignent des yeux 2 fois plus souvent que les hommes.

-> C'est physiquement impossible de se lécher le coude.

-> La librairie principale de l'université d'Indiana s'enfonce d'un pouce chaque année, car lorsque elle à été construite, les ingénieurs ont oubliés de prendre en compte le poids des livres qui occuperaient l'édifice.

-> Un escargot peut dormir durant 3 ans.

-> Tes yeux sont de la même grosseur qu'à ta naissance, mais ton nez et tes oreilles ne cessent jamais

-> d'augmenter.

-> Effrayant: la chaise électrique à été inventée par un dentiste.

-> Tous les ours polaires sont gauchers.

-> Dans l'Egypte ancienne, les prêtres s'arrachaient tous les poils du corps, y compris les sourcils et les cils.

-> L'oeil d'une autruche est plus gros que son cerveau.

-> Si Barbie était grandeur nature ses mensurations serait : 39-23-33 et elle mesurerait 7 pieds 2 pouces( 2m19)

-> Un crocodile ne peut pas se sortir la langue.

-> Le briquet a été inventé avant les allumettes.

-> Presque tous ceux qui ont lu cette nouvelle ont essayé de se lécher le coude!!!

-> N'oublie pas d'envoyer ces étrangetés à tous ceux que tu connais.. Ils en seront abasourdis....

-> Tu as essayé de te lécher le coude...Hein ? Ne mens pas!


Trouvé sur www.humourhumour.com (Merci Maxime!)

Lundi 31 octobre 2005 à 20:10

Lundi 31 octobre 2005 à 20:07

QUOI DE NEUF DANS LE FRIGO?


Lundi 31 octobre 2005 à 20:03

Félix pour toujours !

Pour la première fois, des chercheurs de l'université A & M du Texas ont réussi à cloner un animal domestique : le chat. En l’occurrence une chatte. Elle s’appelle CC (Carbon Copy), elle est en pleine forme et c’est la première chatte au monde née du clônage. C’était le 21 décembre 2001. Les internautes ont été les premiers à la voir : le journal scientifique Nature a en effet publié sa photo sur son site il y a quelques jours.

Comme la brebis Dolly mais beaucoup plus attachante, CC est née d’une manipulation génétique qui consiste à intégrer de l’ADN d’un adulte dans un ovule vidé de son propre ADN, lui-même transféré dans l’utérus d’une chatte. Et voilà, c’est quasiment magique.


Cher le minou "Copie Conforme" !


Evidemment, le marché qui se dessine est énorme mais les chercheurs n’ont pas encore annoncé à combien s’élèverait la facture. Pour l’instant, c’est simplement une expérience réussie. Mais elle a fonctionné uniquement sur une chatte. La tentative avec un chat a échoué et rien n’a été tenté sur les chiens. Mais, cela ne saurait tarder.

Premiers concernés par cette découverte : les amoureux inconditionnels des « pet’s ». C’est pour eux que l’expérience a été réalisée, pour qu’ils aient leurs compagnons toujours avec eux. Imaginez : dans quelques années, votre animal domestique vous suivra toute votre vie, jusqu’à vos derniers jours. Il pourrait même vous survivre ! Votre grand-mère ne se retrouvera jamais seul, son Minou sera bien vivant. Pareil pour le lapin nain de la petite nièce et le toutou de la vieille tante ?


Trouvé sur www.aujourdhui.com

Dimanche 30 octobre 2005 à 17:55






La Comtesse Bathory






Erzebeth Bathory, née en 1560, appartenait à l'ordre du Dragon. Sa famille d'origine noble et royale, comptait dans ses rangs de hauts magistrats, des évêques, un cardinal, et un oncle qui devint roi de Pologne... Sa famille remontait très loin dans le temps et descendait probablement des Huns. Son blason se composait d'ailleurs de trois dents de loup, d'un croissant de lune, d'un soleil en forme d'étoiles à six pointes, le tout entouré d'un dragon se mordant la queue.La comtesse Bathory



Toute sa vie elle se plaindra de maux de têtes. Quelques uns de ses parents avaient des problèmes psychiatriques. Etienne Bathory, nommé prince de Transylvanie en 1571, mourut le 12 décembre 1586, épileptique...Istvan, illettré, menteur, faux monnayeur, finit ses jours dans le délire.


Erzébet est issue d'un mariage consanguin, Anna, sa mère, soeur d'Etienne Bathory, avec György Bathory son cousin, eut quatre enfants : Istvan un fou sadique, Erzébet et enfin deux filles, Sophie et Claire.


La comtesse sanglante s'adonna très tôt au culte de Sapho de sorte que dans sa triste carrière, elle ne sacrifia jamais un seul homme, uniquement des jeunes femmes! Depuis son plus jeune âge, son principal souci avait été sa beauté.


Elle pensait qu'elle pouvait la préserver grâce à du sang frais de jeunes filles, de préférence vierges. Ainsi, faisait-elle remplir des baignoires de leur sang, dans lequel elle se prélassait avec ravissement. Il fallait verser des cendres tout autour de son lit ; car les flaques de sang, dans sa chambre étaient si vastes, qu'elle ne pouvait les franchir pour aller s'étendre. Cependant, même si l'on est un personnage aussi puissant et considérable que la comtesse Bathory, il est difficile d'empêcher les langues de se délier. Des rumeurs parvinrent jusqu'à la cour du roi Mathias de Hongrie. La comtesse fut arrêtée. On instruisit son procès dont on connaît aujourd'hui tous les détails puisque les manuscrits, d'abord conservés aux Archives du Chapitre de Bran, ont été transférées aux Archives de Budapest (Acta Publica, fascicule n°19). Le procès aboutit au chiffre ahurissant de six cent jeunes filles sacrifiées par la comtesse et ses complices.


Du fait de ses origines, la comtesse Bathory fut condamnée à être murée vive dans les appartements privés de son château. On ne laissa qu'une petite ouverture par laquelle on passait tous les jours l'eau et la nourriture. La comtesse Bathory vécut ainsi quatre ans et, lorsqu'elle mourut, à l'âge de cinquante-quatre ans, les témoins prétendirent que sa beauté était restée inaltérée...


Trouvé sur www.alchimia-magazine.com

<< Page précédente | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | Page suivante >>

Créer un podcast