slipkornt

Where Is The Truth?

Dimanche 17 septembre 2006 à 16:25

Je vous propose donc de suivre une série de nouvelles consacrées aux comportements, émotions... de serial killers. Après avoir lu livres et articles, regardé documentaires et films sur les SK je pense être apte à entamer ma période d'écriture. Sans perdre de temps et vous faire patienter plus longtemps, voici la première nouvelle intitulée Les frissons qui m'enchaînent (p.s: c'est écrit à la première personne uniquement dans le but de sentir les sensations d'un SK, ceci n'est en aucune façon autobiographique! JE PRECISE!! lol)

    Ce jour là, je m'apprêtais à sortir, lorsque le téléphone se mit à sonner. C'était mon père, il m'appelait pour me rappeler que ce samedi nous devions nous rendre à Plaindfield dans la banlieue Nord de Chicago. Mon père et moi avions pour habitude de faire les brocantes et autres marchés ensemble de façon à trouver de vieux meubles ou objets à retaper afin de les revendre par la suite. Nous avons toujours vécu dans la misère et tous les moyens étaient bons pour se faire un peu d'argent… Ma mère, elle n'était jamais à la maison, c'est tout juste si je me souviens de son visage. Je la haïssais, les seules fois où je la voyais elle était toujours au même endroit, sur la 25 ème rue près de la boutique de prêteur sur gage à attendre des clients. Parfois je rêvais même de la tuer, elle me répugnait. Malheureusement c'est un cancer qui l'a emportée, en tous cas, c'est ce que mon père m'a dit… A chaque voyage avec mon père les souvenirs de cette enfance pitoyable me rappellent ma mère et je ne peux m'empêcher de sentir monter en moi cette haine.
    En raccrochant le combiné je me sens étouffer comme à chaque fois que cette pute envahie mes pensées. Je prends alors ma veste et je pars pour la 25 ème rue. Durant le trajet dans la voiture je dégouline de sueur malgré les 5°C en cet hiver, je suis oppressé et je frissonne, je ne cesse de répéter « je vais la tuer cette pute », je sais que si je ne fais rien je vais finir par exploser.
    J'arrive enfin devant la rue, je vois une fille qui semble attendre sur le trottoir, je m'approche avec la voiture, je baisse la vitre de la voiture puis j'ouvre la portière, elle entre dans le véhicule. Nous roulons jusqu'au pont Michigan, tout le long du chemin il me semble qu'elle me parle mais je n'entends rien, je commence à avoir mal à la poitrine, l'anhélation semble prendre possession de mon corps. Nous arrivons enfin, j'arrête le moteur puis je m'empresse de saisir le couteau situé sous mon siège, je sens que si je ne la tue pas immédiatement c'est moi qui vais mourir. Je l'empoigne par les cheveux et son regard se met subitement à changer, elle m'implore de la laisser en vie et quelle ne parlera de moi à personne mais je ne peux pas accepter, je suis obligé de le faire, je suis obligé de la tuer. Je tranche sa gorge et puis je lèche la lame, je ne sais pas pourquoi je fais ça, c'est comme ça. Ensuite je la viole et je jette son corps dans le lac. Je me sens tellement bien, tellement apaisé, comme à chaque fois. Je repars du lieu du crime soulagé, libéré de tout ces frissons qui m'enchaînent…

SlipKoRnT
 
I'm not a Serial Killer

Par clm le Dimanche 17 septembre 2006 à 17:58
putain...
Par la-rage-au-ventre le Dimanche 17 septembre 2006 à 18:12
comme dit au-dessus: putain!
Par maud96 le Lundi 18 septembre 2006 à 19:23
Merci de tes coms...
Mais pour ma part, je ne m'attarderais pas trop sur ce genre de catégorie, très en vogue. Il y a toujours le 0,001 d'esprits mal tournés à qui çà peut donner des idées...
Par maparanoiasurteslevres le Lundi 18 septembre 2006 à 20:14
c't'histoire est glauque ma tige...
Par slipkornt le Mardi 19 septembre 2006 à 23:06
Je dirais même plus! PUTAIN!!! mdr
Par minouch le Mercredi 8 décembre 2010 à 15:38
et ben on peut dire que c'est efficace, et sur un texte aussi court c'est vraiment impressionnant!tapeau bas cousinette!
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://slipkornt.cowblog.fr/trackback/1144363

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast