slipkornt

Where Is The Truth?

Mardi 14 mars 2006 à 17:57






Lundi 13 mars 2006 à 22:20

L'étrange forme applatie est de retour


Une étrange forme récurrente à fait son apparition sur une photo prise à Hawaï il y quelques semaines par un touriste. Il ignore ce qu'il a vu et a cru voir une certaine lueur verte sur les bords de l'objet. Cette forme pourrait correspondre à un cerf volant ou un quelconque objet s'étant envolé, mais il est intéressant de le comparer aux autres clichés similaires du même type.



Source : Rense.com







http://www.ufopublication.com

Vendredi 10 mars 2006 à 12:55

WASHINGTON, 9 mars (XINHUANET) -- La sonde Cassini aurait découvert l'eau liquide sur Enceladus, une lune de Saturne, a annoncé jeudi l'Agence spatiale américaine (NASA).  


 La sonde Cassini aurait  découvert l'eau liquide sur Enceladus, une lune de Saturne, a  annoncé jeudi l'Agence spatiale américaine (NASA).



Des images prise récemment par Cassini paraissent indiquer des  éruptions de jets de glace et des panaches géants de vapeur d'eau, a indiqué jeudi la NASA dans un communiqué.  


      La sonde Cassini aurait  découvert l'eau liquide sur Enceladus, une lune de Saturne, a  annoncé jeudi l'Agence spatiale américaine (NASA).                    Si cette découverte se confirme, "nous aurons alors étendu de façon importante les endroits dans le système solaire il  pourrait exister des conditions permettant la vie d'organismes", a indiqué Carolyn Porco, un des responsable de mission et  spécialiste de l'imagerie à l'Institut des sciences spatiales (SSI) à  Boulder (Colorado, ouest).


Toutefois, David Morrison, un chercheur à l'Institut d'Astrobiologie de la Nasa, a estimé qu'il fallait être prudent et ne pas tirer des conclusions précipitées sur l'éventuelle présence d'organismes sur Enceladus.  


     "Cette découverte est sans doute intéressante mais je ne vois  pas ce qu'on peut dire de plus" à ce stade, a-t-il dit.  


     Les astrophysiciens pensaient qu'Enceladus, dont le diamètre n'est que de 505 km, était un astre mort et froid. Ils estiment  désormais que cette lune est géologiquement active avec son pôle sud inhabituellement chaud.  


     Enceladus est la lune la plus brillante du système solaire, ont souligné ces astronomes.  


     Saturne se trouve à environ 1,28 milliard de km de la Terre et fait l'objet avec ses lunes de la mission conjointe euro-américaine Cassini-Huygens.  


     La sonde a été lancée en 1997 et s'est placée en orbite autour de Saturne en 2004, explorant ses anneaux et un grand nombre de ses lunes.  


     Cassini a effectué trois vols rapprochés d'Enceladus l'an dernier et devrait de nouveau frôler cette lune à 354 km d'altitude en 2008.


Source

Mercredi 8 mars 2006 à 13:47

Qu'y a-t-il vraiment dans le Loch Ness ?

Les Ecossais racontent que la première apparition datée de la créature du Loch Ness remonte à l'an 565. Et le témoin n'est pas n'importe qui puisqu'il s'agit de St-Columba, le moine qui introduisit le christianisme en Ecosse. Et d'après Nicholas Witchell, reporter à la BBC et auteur d'un ouvrage sur le lac mythique, il existerait de nombreux témoignages de personnes ayant vu la "bête" bien avant le XXe siècle.



Mais la légende contemporaine du Loch Ness remonte à 1933, date à laquelle une route est construite le long des rives du lac. En avril, un couple qui rentre chez lui en voiture aperçoit un "animal gigantesque qui plonge et remonte à la surface du Loch Ness". Leur récit est immédiatement repris par le quotidien local, l'Iverness Courier qui, le premier, utilise le terme de "monstre". L'intérêt du public est immédiat et les principaux journaux dépêchent dans les mois qui suivent des reporters sur place. La chasse est ouverte et un cirque offre même 20000 livres pour la capture du monstre.


Une photo célèbre... mais truquée

En décembre 1933, l'excitation est à son comble. Tout le Royaume-Uni guette les nouvelles du monstre à la radio. Le Daily Mail finance une expédition digne d'un safari en brousse pour attraper la "bête". Le leader de l'équipe, Marmaduke Wetherell, découvre bientôt des traces fraîches du "monstre" sur une rive. Les moules des précieuses empreintes sont immédiatement expédiés au Musée d'histoire naturelle de Londres pour des analyses. Mais le canular est révélé en janvier 1934. Les traces proviennent en réalité de pattes d' hippopotame rembourrées.


Malgré cette amère désillusion, les apparitions de Nessie ne cessent pas pour autant et en avril 1934, une photo (ci-contre) prise par le respectable Docteur Robert Wilson apporte enfin la preuve irréfutable de son existence. Le cliché, baptisé la "photo du chirurgien", en hommage à son auteur deviendra l'un des classiques de la photographie documentaire du XXe siècle. Ca n'est qu'en 1994, que le beau-fils de Wilson, Chistian Spurling, reconnaît sur son lit de mort qu'il s'agissait d'un trucage. Wilson avait vraisemblablement créé une maquette flottante de 80 cm et l'avait prise en photo.


En novembre 1987, une équipe de scientifiques décide de sonder le Loch Ness une bonne fois pour toutes. C'est l'opération Deepscan. Après des années de préparation, ce sont 24 bateaux alignés sur la largeur du lac (1,5 km) qui remontent toute la longueur du Loch Ness (35 km) pour en sonder les moindres recoins. Pendant les deux jours de l'opération, on détecte nettement un objet de large volume en mouvement à 180 mètres de profondeur. Mais personne ne peut déterminer avec certitude s'il s'agit d'un gros banc de poissons ou bien d'une nouvelle pirouette de Nessie.




Source

Lundi 6 mars 2006 à 16:59

1//VIRUS - Le virus du 3ème type


Si Marcel vous demande en anglais de cliquer sur un lien dans votre messager, rappelez-vous que Marcel ne parle que le français... et encore !


Nos PC sont victimes d'un nouveau mode de propagation des virus. Les nouveaux virus se présentent comme des contacts déjà connus, sur votre "messager instantané" et vous demandent d'ouvrir un fichier .pif


Comme d'habitude, le virus n'est pas le contact, mais l'exploitation d'une faille de sécurité de Microsoft Messenger.


Le premier virus utilisant cette faille s'appelait "coolworm", le concept a été repris depuis par :
 kelvir
 Bropia
 sumon
Attention, les auteurs se livrent une guéguerre et relancent quotidiennement de nouvelles versions de leurs virus. Pas de panique cependant, il vous suffit de mettre votre Messager à jour sur le site de Microsoft, pour palier à la brèche dans la sécurité.


Cependant, avant de vous moquer, une fois de plus, des failles de Microsoft, sachez qu'AOL est  attaqué par Aimdes.


Sachez également que vous pouvez changer de client Messager pour un client moins vulnérable. Gaim ou trillian sont gratuits, fiables et compatibles Msn, Yahoo, Aol, Jabber, ICQ...


Quoiqu'il en soit, toujours les mêmes conseils de prudence :


Mettez votre anti-virus à jour et scannez votre PC
Si vous n'avez pas d'anti-virus, prenez-en un gratuit
Faîtes un Windows update, pour mettre votre PC à Jour
Faites un scan en ligne, une fois par mois
N'ouvrez jamais un fichier .pif, c'est 9 fois sur 10 un virus!!!


VRAI


__________________________________


2//LÉGENDE URBAINE - Lécher est-il dangereux pour la santé ?


Attention pauvres utilisateurs du courrier papier ! En léchant la colle d'une enveloppe vous pourriez devenir un douillet nid à cafards !


C'est bien connu, les américains envahissent tout, y compris nos boites mails de leurs légendes urbaines. Voilà bien de quoi nous donner le cafard ! Cette fois, c'est une bonne dame californienne qui s'y colle pour exposer une histoire à faire frémir les plus impassibles d'entre nous. C'est en léchant une enveloppe que cette citoyenne américaine se seraient auto-infectées de larves de cafards préalablement déposées par leur maman sur la colle des enveloppes.


Circulant depuis des années de manière larvée, nous ne nous étions jamais penchés trop sérieusement sur le sujet compte-tenu de sa diffusion relativement limitée dans les pays francophones. L'histoire circulant ces temps-ci de manière plus importante, voilà qui nous donne l'occasion de remettre tous les oeufs dans le même panier : cette histoire est absolument fausse et ce pour de très bonnes raisons :



Les larves de cafards se développent ensemble avant naissance dans une capsule rigide appelée oothèque parfaitement visible à l'oeil nu (taille variable entre 5 et 10 mm selon les espèces). Impossible dès lors de ne pas les apercevoir sur une enveloppe. Impossible également que les oeufs soient disséminés hors de l'oothèque avant naissance !
 Quand bien même la personne déciderait de lécher la capsule... Il faudrait qu'elle accepte ensuite de porter l'oothèque des larves jusqu'à terme. Ce qui selon toute vraisemblance est plus qu'extrêmement improbable.


Si quelques rares histoires d'introduction d'animale dans le corps humain sont réelles, celle-ci ne l'est en tout cas pas et est définitivement à classer dans votre collection de légendes urbaines. Faites bien attention en collant l'histoire dans votre album… On ne sait jamais !


Autres sources :
Urban Legends
Université de strasbourg


FAUX


__________________________________


3//MISE EN GARDE - Lingettes à l'antigel


Un des produits stars de la ménagère contiendrait de l'antigel ! Hoaxbuster fait le ménage et balaie les approximations...



Les lingettes Swiffer WetJet, fabriquées par Procter et Gamble, leader mondial sur le marché des produits ménagers, seraient la cause du décès d'un chien ayant absorbé une partie du produit dont sont imbibées les lingettes. En effet, après avoir marché sur le sol tout juste lavé, le toutou en question se serait léché les coussinets et serait mort d'avoir eu l'imprudence d'agir de la sorte !


Le message met en garde les utilisateurs contre la présence d'antigel dans ces lingettes (ou du moins, d'une molécule s'apparentant très fortement à de l'antigel). En réalité, la fiche de données de sécurité du produit mentionne les composés suivants : eau(>90%), éthanol (1 à 4%), propylène glycol n-butyl éther (1 à 4%) et divers additifs (<1%).


Concernant l'éthanol, il s'agit purement et simplement d'alcool. Alcool qui, s'il est effectivement potentiellement dangereux pour la santé, n'en est pas moins consommé quotidiennement par de nombreux humains... en toute connaissance de cause.


Le propylène glycol n-butyl éther (ou éther de propylène glycol) quant à lui, est un composé très fréquemment rencontré dans les produits ménagers, surtout depuis qu'il remplace les éthers d'éthylène glycol, considérés, eux, comme source de problèmes de santé et... voisins de l'antigel (à noter que les problèmes de santé en question sont principalement des affections rénales, et non pas du foie) ! Les produits présents dans la lingette ne posent pas de problèmes de santé sérieux lors de leur ingestion, mais plutôt des problèmes digestifs passagers.


D'autre part, il est évident, au regard de la liste d'ingrédients, que ceux-ci sont extrêmement volatils : les éthers et l'éthanol ne restent que quelques secondes, quelques minutes tout au plus, sur le sol avant de s'évaporer. La quantité de produit restant sur le sol est donc minime, et il est impossible pour un animal d'absorber suffisamment de produit de cette manière pour être malade. Pour information, vous en inhalez bien plus lorsque vous utilisez ces lingettes…


Quant à la soi-disante mention en petits caractères alléguant que le produit peut être toxique pour les enfants et les animaux, elle n'existe purement et simplement pas !  On trouve, comme sur tous les produits ménagers, la mention « A conserver à l'abri des enfants et des animaux domestiques », en effet, l'absorption accidentelle d'une très grande quantité de produit pourrait leur causer quelques ennuis, sans compter les risques d'étouffement dus aux lingettes elles-mêmes !


Alors, ces lingettes auraient tué un berger allemand et deux chats? Franchement, on a plus que du mal à l'avaler ! Et, sans vouloir jouer les Monsieur Propre (du net, évidemment), on vous conseille vivement de jeter directement ce message à la poubelle sous peine de vous laisser intoxiquer !
 
Autres liens :
Urbanlegends.about.com
Démenti de Swiffer


FAUX


__________________________________


4//TÉMOIGNAGE - E-mail vengeur : Le double effet qui te coule !


Que feriez-vous si vous vouliez vous venger de votre jeune et volage épouse ?


Un internaute a trouvé une réponse qu'il pensait être judicieuse. Philippe D., après avoir pris la décision de quitter sa femme, Cécile M., a rédigé un long mail expliquant aux proches du couple les raisons profondes de leur rupture. Détaillant de manière précise les activités extra-conjugales de la jeune femme et expliquant les tenants et aboutissants de l'affaire. Vous vous dites qu'après tout elle l'a bien cherché ? Pas si vite, voilà la suite...


La copie du mail, envoyée à une cinquantaine de destinataires initiaux porte cette mention: "Je vous écris à tous parce que vous êtes des amis proches (s'il y a des erreurs dans la mailing list excusez-moi et détruisez ce mail)".


Voeu pieux ? Naïveté ? Toujours est-il que certains
destinataires n'ont pas respecté la consigne et se sont évidemment empressés de transférer le mail à tout leur carnet de contacts. Aujourd'hui, le mail vole de boites en boites et plus rien ne semble pouvoir arrêter sa course. L'effet boule de neige d'internet a encore frappé...


Philippe D., que nous avons contacté, ne souhaite pas épiloguer sur cette histoire. Il nous a juste affirmé que son e-mail n'avait aucune vocation à
être diffusé au plus grand nombre et ne s'adressait qu'à ses amis, familles et proches. "Je ne sais qui a eu l'inélégance de le forwarder à des tiers.
Sachez en tout cas que je le réprouve au plus haut point la retransmission de ce mail." affirme-t-il un peu tard.


Hoaxbuster respectera donc la vie privée de ce couple et n'en dira pas plus sur cette triste histoire. Gageons que malgré cela, l'inélégante envolée de Philippe sur sa femme les rendra tous les deux aussi célèbres que les aventures de David H. et Fatima.


VRAI



Pour plus d'histoires, faites un tour sur http://www.hoaxbuster.com, une vraie mine d'informations!

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | Page suivante >>

Créer un podcast