slipkornt

Where Is The Truth?

Lundi 23 mars 2009 à 9:23


Alors que la petite Elise et ses ravisseurs semblent perdus de vue, l'organisation de coopération policière Interpol indique avoir publié une notice jaune, utilisée pour aider à retrouver les personnes disparues, notamment les enfants. A la demande des autorités françaises, Interpol a publié une fiche descriptive, avec notamment une photo et une description d'Elise André, selon laquelle l'enfant née le 2 novembre 2005 à Moscou mesure 0,97 mètres, pèse 12 kg, et parle français. A présent 187 pays suivent l'affaire!

Le débat sur le divorce des couples binationaux relancé:

Bien que les accusations concernant la mère d'Elise ne soient pas confirmées, que se passerait-il?
Les autorités russes affirment que la mère ne serait pas arrêtée cette dernière ayant un droit de garde sur son enfant, le mandat d’arrêt international lancé par la France serait dans ce cas inutile.
Mais si la mère et l'enfant sont retrouvées dans un pays de l’Union européenne, "la mère sera arrêtée et « le juge en charge de l’affaire transmettra une demande d’arrestation provisoire en vue d’extradition ». Mais Irina est citoyenne russe, tout comme sa fille, et les membres de l’Union ont la possibilité de décider l’extradition ou non, celle-ci n’étant pas automatique mais soumise à l’appréciation de juges. Si Irina est interpellée en Suisse, pays non-membre de la Communauté européenne, les autorités fédérales, qui adhèrent au service Interpol, informeront la justice française de sa présence sur le territoire helvète. Mais là encore, l’extradition n’est pas acquise automatiquement." (Le Parisien)

 

SI VOUS LOCALISEZ L'ENFANT OU LES SUSPECTS, N'INTERVENEZ PAS VOUS-MÊME MAIS APPELEZ LA POLICE : 0805 200 200

http://www.alerte-enlevement.gouv.fr/
http://alerte-enlevement.skyrock.com/
http://slipkornt.cowblog.fr

Revoir l'Alerte: http://www.dailymotion.com/video/x8qakc_alerte-enlevement-de-elise-3-ans-20_news

 

Dimanche 22 mars 2009 à 0:47


Alerte Enlèvement de Elise 3 ans (20/03/2009) PART.3
envoyé par SlipKoRnT


La voiture des ravisseurs présumés a été retrouvée. Et la piste du vol en direction de Moscou s'écroule car le père d'Elise, affirme ne pas reconnaître sa fillette et les autres personnes sur la photo des passeport faxé par les autorités suisses. Elise, reste donc introuvable.
Néanmoins, Jean-Michel André, le papa de la fillette reste persuadé de la culpabilité de son ex femme et son compagnon.

Elise âgée de trois ans et demi a été enlevée à Arles (13) par deux hommes et une femme qui ont agressé le père avec qui elle se promenait.

Elise mesure 97 cm, de corpulence normale, cheveux mi-longs, châtain clair, a des yeux marrons.

Elle porte un pantalon de toile noire, des chaussures montantes, un gilet de laine gris et noir et une parka à capuche .

SI VOUS LOCALISEZ L'ENFANT OU LES SUSPECTS, N'INTERVENEZ PAS VOUS-MÊME MAIS APPELEZ LA POLICE : 0805 200 200


http://www.alerte-enlevement.gouv.fr/
http://alerte-enlevement.skyrock.com/
http://slipkornt.cowblog.fr

Revoir l'Alerte: http://www.dailymotion.com/video/x8qakc_alerte-enlevement-de-elise-3-ans-20_news


 
 
 

Samedi 21 mars 2009 à 8:15

Deux hommes et une femme, qui pourrait être sa mère, ont enlevé la fillette des mains de son père, à Arles.
Deux hommes d'une trentaine d'années, vêtus comme des agents de sécurité, ont fondu sur le père qui venait de récupérer la fillette à l'école, hier matin, dans le centre d'Arles (Bouches-du-Rhône). Ils l'ont frappé à la tête, blessé à l'oeil, « peut-être avec une matraque électrique », d'après son témoignage. Aux côtés des agresseurs, une femme vêtue de noir, les cheveux camouflés sous une perruque.

Le plan Alerte enlèvement a été déclenché en début d'après-midi. Le signalement d'Élise, 3 ans et demi, est diffusé à la télé, à la radio, sur les panneaux d'information des gares et autoroutes. Le numéro d'immatriculation de la voiture de location à bord de laquelle les ravisseurs se trouveraient également.

La Renault Modus aurait été flashée à 12 h 31, entre Nîmes et Montpellier. Peut-être à 16 h 35, sur l'autoroute entre Nîmes et Arles. Les recherches, qui mobilisent plusieurs centaines de policiers, gendarmes et douaniers, se concentraient, hier soir, dans le secteur de Saint-Gilles et Vauvert (Gard)

Selon le procureur de la République de Tarascon, la piste de la mère russe de l'enfant n'est « qu'une hypothèse de travail », même si elle reste sérieuse.

Un mandat d'arrêt international avait été émis contre elle en 2008. Après une procédure de divorce très conflictuelle, elle avait emmené l'enfant en Russie. Le père, qui avait obtenu la garde, était récemment allé la rechercher.

Source: http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Alerte-enlevement-pour-elise-_3636-867288_actu.Htm

SI VOUS LOCALISEZ L'ENFANT OU LES SUSPECTS, N'INTERVENEZ PAS VOUS-MÊME MAIS APPELEZ LA POLICE : 0805 200 200

http://alerte-enlevement.skyrock.com/
http://slipkornt.cowblog.fr

Revoir l'Alerte: http://www.dailymotion.com/video/x8qakc_alerte-enlevement-de-elise-3-ans-20_news

Vendredi 20 mars 2009 à 23:13

Aujourd'hui vers midi Elise âgée de trois ans et demi a été enlevée à Arles (13) par deux hommes et une femme qui ont agressé le père avec qui elle se promenait.

Les ravisseurs ont pris la fuite à bord d'un véhicule Renault Modus immatriculée 399 ABD 76 (couleur beige ou marron).

Elise mesure 97 cm, de corpulence normale, cheveux mi-longs, châtain clair, a des yeux marrons.

Elle porte un pantalon de toile noire, des chaussures montantes, un gilet de laine gris et noir et une parka à capuche .

SI VOUS LOCALISEZ L'ENFANT OU LES SUSPECTS, N'INTERVENEZ PAS VOUS-MÊME MAIS APPELEZ LA POLICE : 0805 200 200

http://alerte-enlevement.skyrock.com/
http://slipkornt.cowblog.fr

Mardi 14 octobre 2008 à 10:31

Sophie et Valérie

Leur disparition reste une énigme



Fugue ou enlèvement, le mystère persiste.


O
ù sont les deux fillettes disparues la semaine dernière à Reims ? Huit jours après leur volatilisation, l'énigme reste entière, et laisse les enquêteurs perplexes. Sophie et Valérie auraient expliqué leur geste dans une lettre adressée à leur père, laissée sur leur bureau. « Nous n'avons pas confiance en la loi française qui ne nous a pas aidées. Nous préférons mourir que retourner en Italie », auraient-elles écrit, en faisant référence à une décision de justice qui les oblige à retourner vivre en Italie, aux côtés de leur mère.

Cette lettre peut-elle être considérée comme crédible ? A-t-elle été dictée par un adulte, comme le laisse supposer la maman ? Autant de questions sur lesquelles les policiers butent.


« La police me reproche de les avoir cachées »

 

L'hypothèse de la fugue, au départ clairement privilégiée, semble de plus en plus remise en cause. Une information judiciaire a été ouverte pour enlèvement. « Au départ, oui, on a enquêté sur une fugue, a dévoilé la procureur de Reims, Madeleine Simoncello. Après avoir exploré toutes les pistes possibles, familiale, amicale ou autre, et n'ayant rien découvert, j'ai décidé de retenir une infraction pénale qui permet de faire certaines investigations d'ordre technique que l'on ne pourrait pas faire uniquement dans le cadre d'une fugue. »

Dans le viseur des enquêteurs, le père des deux fillettes plaide l'innocence. « La justice m'a reproché de les avoir enlevées à leur mère, a-t-il dit. Maintenant, la police me reproche de les avoir cachées, mais c'est absurde, ce n'est pas le cas. Elles ont peur de retourner en Italie où elles sont en danger. » Renaldo Gualtieri, le papa des deux fillettes, fait référence à des violences que leur mère leur ferait subir. Selon lui, elles seraient « martyrisées ».

Depuis l'Italie, la maman, elle, parle de « manipulation ». Elle fait tout pour récupérer ses deux enfants, et les faire grandir aux côtés de la première fille du couple, Brigitte, âgée de 16 ans, dont la mère a la garde.

De leur côté, les enquêteurs piétinent. Leurs recherches n'ont, pour le moment, rien donné de probant. L'entourage de la famille est désormais passé au crible, dans l'espoir de dénicher enfin une piste.


Source

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | Page suivante >>

Créer un podcast