slipkornt

Where Is The Truth?

Mercredi 4 juillet 2007 à 22:51

L'impératrice Anna Ivanovna, qui commandait à l'époque tout la Russie, était une femme froide et mesquine. En 1740, durant un des hivers les plus froids que la Russie avait connu depuis très longtemps, elle fit entreprendre la construction d'un insolite palais. En effet, il s'agissait d'un palais uniquement fait de glace. Il se composait d'une chambre à coucher, d'une salle de bal et de deux tours. Des centaines d'ouvriers furent engagés pour mener à bien le projet.

http://slipkornt.cowblog.fr/images/annais.jpg

Le château faisait 10 mètres de hauteur, 7 mètres de largeur et 25 mètres de longueur. Il fut construit avec de la glace soigneusement choisie à l'avance. Chaque bloc était mesuré à la règle, consciencieusement découpé et ensuite intégré dans le palais. Ils collaient les blocs de glace avec de l'eau, ce qui avait pour effet de solidifier quasiment instantanément pour finalement devenir qu'un seul et unique monument de glace. Alentour, des arbres et des statues avec aussi été sculpté dans l'eau gelé afin de recréer un véritable oeuvre d'art. Le château était aussi équipé de canon, tout son mobilier et même une fontaine en glace.

Le seul élément qui n'était pas de glace était une imposante clôture construite alentour du palais pour tenir les curieux à l'écart... Car ce château n'était aucunement une attraction touristique, il était tout simplement un instrument d'une vengeance que préparait l'impératrice.


En effet, le prince Michel Alexejevitch Galitzine s'était mis à dos la méchante impératrice en épousant, sans l'approbation de cette dernière, une catholique qui était décédée peu après le mariage. Pour le disgracier, l'impératrice en avait fait son bouffon de cour. Bien que l'humiliation fût très grande, elle ne l'était pas assez aux yeux de la tsarine. Cette dernière obligea donc le prince à ce remarier à une servante qu'elle avait personnellement choisie. Cette dernière était très laide. Le malheureux couple fut d'abord promener dans une cage à dos d'éléphant suivit par une grotesque ménagerie composé de porcs et d'ours.

Puis, devant tout le monde, ils mirent le couple au lit dans leur chambre, à l'intérieur du palais de glace, qu'ils devaient habiter pour leur lune de miel. Cependant, cette histoire prendra vraiment une tournure incroyable. Le printemps venu, le palais fondis et disparut rapidement. La cruelle impératrice mourut la même année et finalement, le prince et sa nouvelle compagne se trouvèrent bien assortis et vécurent heureux le reste de leur vie.

Source

Mercredi 27 juin 2007 à 5:37

Voici un diaporama de petites bêtes non identifiées, mêlant cryptozoologie et étrange.
Il y a certainement un bon nombre de FAKE dans le lot mais je ne saurais pas vous dire lesquels^^.
Le tout sur une musique de Mindless Self Indulgence (MSI pour le intimes) avec les titres "Prom" et "Bring The Pain".


Dimanche 3 juin 2007 à 9:49

TU LA VOIS? =)





Vendredi 18 mai 2007 à 3:42

Il est si beau le nuage lenticulaire ou Altocumulus lenticularis, il prend parfois de telles formes que l'on pourrait le confondre avec d'éventuels "O.V.N.I.". Je trouve vraiment ces masses d'eau magnifiques!

Les nuages Lenticulaires se forment de cette façon (schémas de la NASA)



C'est tout de même un sujet passionnant la météorologie! *___*
Je vous laisse apprécier les images ^^
 

Dimanche 24 septembre 2006 à 0:05

Des piles électriques dans l'antiquité ? là vous allez me dire qu'il faudrait que je revois mon histoire car c'est Benjamin Franklin qui fit le premier des experiences incluant l'électricité et c'est Alessandro Volta qui inventa la première pile électrique en 1800. Alors voyons de quoi parle cet article si vous le voulez bien.

Le début de cette histoire commence en Irak (certaines sources avance la date de 1936 et d'autre 1938) ou un autrichien du nom de Wilhelm König (certaines sources le dise archéologue et d'autre ingénieur des travaux public) aurait découvert cet étrange objet ( là aussi deux versions : certaines sources prétendent que l'objet a été découvert au cours de fouilles et d'autres avancent l'hypothèse qu'il fût découvert au fond des caves du musée de Bagdad ). Il se peut également que cette jarre fut exhumée lors de fouilles et que les archéologues l'ayant classé comme « poterie » sans plus d'intérêt, fût placée dans une boite et rangée sur une etagère au fin fond des caves du musée et que part la suite, monsieur König l'ai redécouverte. Nous sommes donc, une fois de plus, en présence d'un objet entouré de mystère : on ne sait pas exactement comment ni où ni même par qui il fut découvert, nous avons donc tout les élements réunis pour discréditer cet objet, le classé comme faux et tourner la page n'est ce pas ? mais avant de tourner cette page, voyons les éléments que nous avons :

DESCRIPTION :
Il s'agit d'un petit vase en terre cuite de 15 centimètres de hauteur sur environ 7,5 centimètres de diamètre fermé par un bouchon bitumeux.
Emergeant du bouchon , une tige en fer est insérée à l'intérieur d'un cylindre en cuivre et isolée de celui-ci à sa base par un tampon en bitume ; le cylindre de cuivre étant soudé avec son capuchon par un alliage plomb/étain.

En voici un schéma pour plus de compréhension:


1 : Tige en fer.2 : Bouchon en asphalte.3 : Vase en terre cuite.4 : Electrolyte.5 : Cylindre de cuivre.6 : Tampon isolant en asphalte.7 : Capuchon en cuivre. 8 : Fil de masse


 Mais à quoi peut bien servir un tel montage ?


Pour ceux qui ont quelques connaissances en électricité la réponse est évidente, pour ceux qui ne voit pas, je vous met sur le chemin : un récipient non conducteur ( vase en terre cuite), une anode et une cathode ( fer et cuivre) le tout bien isolé ( bouchon d'asphalte) il ne reste plus qu'à remplir d'acide et nous obtenons ce que l'on nomme courramment « une batterie ».
D'ailleurs, différents spécialistes ont reproduit la pile et ont utilisés du jus de raisin comme électrolyte,ils ont ainsi obtenu un courant électrique, suivant les expérimentateurs, entre 0,5 et 1,5 volts. Les plus sceptiques diront alors « mais à quoi cela pouvait leur servir, ils n'avait pas d'ampoules électriques » la solution est peut être à chercher ailleurs, en effet il apparaît que le cylindre de cuivre porte une patine bleue, or cette patine est caractéristique de la galvanoplastie à l'argent. En d'autre terme il s'agit de réaliser un placage d'argent sur un autre métal. Ce qui fait penser à H.schiellman qui , lors de fouille,découvrit des bijoux dorés par catalyse. Ce qui implique la nécessité d'un courant électrique afin de réaliser cette opération. on a retrouvé également des vases en cuivre plaqués argent dans un site Sumérien vieux d'au moins 2500 ans av. J.C. d'autres objets furent découvert notamment en 1850 par M. Mariette près du sphinx, (vases et bijoux dorés à l'or) , font penser également à l'usage de la galvanoplastie car les couches sont parfaitement uniformes, sans trace de travail manuel. D'ailleurs cet objet est loin d'être unique, en effet plusieurs de ces piles ont été trouvées dans les ruines de Khujut Rabu, ville Parthe, aux alentours de Bagdad. Dix autres piles furent découvertes plus tard à Ctesiphon.




ALORS, CES PILES, VRAIES OU FAUSSES ?

voyons les différentes hypothèses qui s'offrent a nous:

cette pile est fausse:

1. Il s'agit de la géniale mise en scène d'un internaute farceur ou amateur de mystères qui a inventé cette histoire de toutes pièces en créant de belle photos des jarres et de faux articles de presse pour coroborrer son mensonge. le tout dans l'unique but de rendre son site plus attractif. Cet article ayant eu enormément de succès, d'autre internautes l'on reprit sur leur propre site sans en vérifier la nature.
2. Wilhelm König a mis au point ce stratagème pour avoir du succès, que l'on parle de lui ou pour obtenir ou justifier ses subventions. il aurait bricolé un petit vase lui même et l'aurait caché dans les caves du musée pour le redécouvrir miraculeusement.

cette pile est vrai:

1. Il s'agit de la découverte isolé d'un artisan de génie de cette époque qui, avec le peu de moyens dont il disposait, a réussi a construire la toute première pile electrique de l'histoire avec un vase en terre cuite rempli de vinaigre (acide) dans lequel plonge deux tiges metalliques (fer/cuivre) isolé l'une de l'autre.
2. il ne s'agit pas d'une découverte isolé, ce genre d'objet etait courant a cette époque dont le secret ce serait perdu pour être redécouverte plusieurs milliers d'années plus tard. cette pile représente t'elle les restes d'une technologie beaucoup plus ancienne qui a perdurée, transmise religieusement de père en fils, d'artisan en artisan tel un secret jamousement gardé et reservé aux initiés qui aurait finalement disparut faute de descendance ou suite à un guerre ?

Jugez par vous même...


quelques liens vers le même sujet :

http://www.ping.be/at_home/pile.htm ( technique des piles )
http://unmuseum.mus.pa.us/bbattery.htm ( en anglais)
http://www.smith.edu/hsc/museum/ancient_inventions/battery2.html ( en anglais)
http://www.tmeg.com/artifacts/elect/a_elect.htm ( en anglais)

Source

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | Page suivante >>

Créer un podcast