slipkornt

Where Is The Truth?

Mardi 11 avril 2006 à 20:57

LA SOCIETE SECRETE SKULL AND BONES


Skull And Bones (Crâne et Os) est une société secrète réunissant les élites de l'Université de Yale (États-Unis). Elle est située sur l'île de Deer Island, dont elle est propriétaire.

Elle fut fondé par un ancien membre de la société secrète de Thulée en Allemagne, à laquelle Adolf Hitler appartenait et d'où il a tiré sa philosophie Nazi.



Des hommes extrêmement puissant ont fait parti de cet ordre, tel que Georges Bush Jr., son Père et son Grand Père, ou encore le sénateur John Kerry. Par ailleurs, la CIA y a recruté quelques-uns de ses dirigeants et une statue du fondateur de Skull And Bones est située à l'entrée de l'agence de renseignement.

Les membres de Skull And Bones pratiquent pendants leurs rassemblement des rites sataniques autour du crâne de Géronimo. Lorsque Bush déclare être né de nouveau, ceci est un concept propre à son organisation selon lequel pour devenir membre l'on doit passer une nuit dans un cercueil et boire du sang humain dans un crâne humain.

Skull And Bones à toujours eut des liens très étroits avec la société secrète de Thulée. Ainsi le grand père de Georges Bush ainsi que les Rockfellers et les autres Illuminatis, ont aidé Hitler en lui fournissant du pétrole pour ses navires durant la guerre.

La chaîne d'information CBS News en parle
La liste des membres de Skull And Bones

Dimanche 2 avril 2006 à 21:28

Les secrets de l'île de Pâques


Depuis 1722 et la découverte des mythiques statues qu'on nomme les Moai, l'ile de Pâques a aussi bien fasciné les hommes que les scientifiques. Il y a 838 moai sur l'île et plus de la moitié sont érigés (ou affalés) sur les pentes du volcan Rano Raraku. C'est là, dans cet endroit sublime qu'on appelle "la carrière" que les habitants de l'île sculptaient ces statues dont la hauteur moyenne est de 4 mètres et le poids de 14 tonnes.


La véritable histoire de l'île a été révélée par les archéologues qui ont mis fin aux rumeurs de présences extra-terrestres et autres mythes populaires qui avaient rendu ce bout de terre perdu de 165 Km2 si réputé. Au Ve siècle de notre ère, des populations polynésiennes ont pris possession de cette petite île au large des côtes Chiliennes, en plein Océan Pacifique, et qui constitue la pointe Est du "triangle polynésien" (Hawaï au Nord et la Nouvelle-Zélande au Sud-Ouest). La plupart des moais sont quant à eux datés du XVe siècle. Objets de vénération et hommages aux anciens, ils étaient réalisés par les habitants de l'île pour perpétrer le "mana", la force intérieure des ancêtres disparus.


Des énigmes résolues

Lorsqu'une guerre tribale était perdue, le moai jugé responsable de la défaite était abattu face contre terre et parfois même brisé en plusieurs pièces. C'est pourquoi nombre de statues ont été découvertes couchées ou en plusieurs morceaux : elles n'étaient pas tombées toutes seules. De nombreux visiteurs de l'île se plaignent aujourd'hui des restaurations grossières effectuées au plâtre et au ciment sur certains moai. Il semble que le gouvernement chilien ait jugé opportun de préserver désormais les statues dans l'état.


Ces vingt dernières années, plusieurs équipes d'archéologues se sont intéressés au "vrai" mystère de l'ïle de Pâques : le problème du transport et de l'érection de ces colosses de basalte dont le plus lourd pèse plus de 80 tonnes. Le groupe d'étude de Jo Anne Van Tilburg, chercheur à l'UCLA de Californie, a fait la démonstration des moyens employés en séjournant sur l'île et en réhabilitant la technique usitée pour déplacer une réplique de Moai de 10 tonnes.


L'équipe américaine a ainsi prouvé que pour les déplacer et les dresser, les habitants de Rapa Nui utilisaient les méthodes de construction navale ancestrales (des rondins de bois liés par des cordages) que leur avaient transmises les conquérants polynésiens. Il fallait une journée entière et une équipe de plusieurs dizaines d'hommes pour faire parcourir 1,6 Km à un moai.


Souce

Dimanche 26 mars 2006 à 21:43

"Il y a une trés ancienne légende maya qui a de nombreux point commun avec notre légende platoniène. Il y a des millénaires, une île se trouvant à l'est de l'actuelle México City. Elle était peuplée par de grands hommes de race blanche. Les flots auraient englouti l'île métant fin à cette civilisation extrèmement avançée..."


Medicinos


Mercredi 22 mars 2006 à 15:42

//ED KEMPER//



Il avait l'air si sympathique, ce géant débonnaire qui buvait parfois quelques bières en compagnies des policiers locaux... Il a pourtant assassiné ses grands-parents à 14 ans. Sorti de l'hôpital psychiatrique, il a étranglé 6 jeunes auto-stoppeuses et les a découpées en morceaux. Pour finir, il a tué sa propre mère, et une amie de celle-ci. Puis, il a roulé sur les routes de plusieurs états, durant des heures, avant de se livrer lui-même à la police... qui ne voulut pas le croire ! Bavard et imbu de lui-même, Kemper a permis de mieux comprendre les fantasmes et les actes des tueurs en série. 


Informations Personnellles:

Nom : Edmund Emil Kemper III
Surnom : "L'ogre de Santa Cruz", le "Co-ed Killer" (le tueur d'étudiantes)
Né le : 18 décembre 1948 , à Burbank (Californie), au nord de Los Angeles - USA
Mort le : Toujours vivant. Emprisonné à perpétuité dans la prison de Vacaville, en Californie, depuis 1973.


Victimes:

-Maud Kemper
Assassinée de trois balles de fusil .22 long rifle, le 27 août 1964.

-Edmund Kemper Sr.
Assassiné d'une balle dans la nuque, de .22 long rifle, le 27 août 1964.

-Mary Ann Pesce (18 ans)
Etranglée, poignardée et égorgée le 7 mai 1972.
Son corps fut découvert en août 1972.

-Anita Luchese (18 ans)
Poignardée à mort le 7 mai 1972.
Son corps ne fut jamais retrouvé.

-Aiko Koo (15 ans)
Etouffée et étranglée le 14 septembre 1972.
Son corps fut découvert le 17 mai 1973.

-Cindy Schall (18 ans)
Abattue d'une balle dans la tête, le 8 janvier 1973.
Son corps fut découvert le lendemain.

-Rosalind Thorpe (23 ans)
Abattue d'une balle dans la tête, le 5 février 1973.
Son corps fut découvert le 14 février 1973.

-Alice Liu (21 ans)
Abattue de plusieurs balles dans la tête.
Son corps fut découvert le 14 février 1973.

-Clarnell Strandberg - Kemper
La tête fracassée, égorgée, le 21 avril 1973.
Son corps fut découvert le 23 avril 1973.

-Sara Hallett
Etranglée le 21 avril 1973.
Son corps fut découvert le 23 avril 1973.






Mardi 14 mars 2006 à 21:47



Les feux follets sont phénomènes lumineux un peu à part pour lesquels il ne semble pas en exister aujourd'hui d'explication totalement satisfaisante. Au moins est-il admis qu'ils n'ont pas une origine électrique, même si l'on a parfois signalé que le temps orageux peut favoriser leur apparition. On évoque plutôt la combustion de matières organiques en suspension dans l'air, ou bien des phénomènes de phosphorescence.


Ces phénomènes correspondent à des lueurs  erratiques, parfois jaunes, d'autres fois bleues ou rouges, qui voltigent dans l'air à peu de distance du sol, et qu'on aperçoit principalement pendant la nuit dans les cimetières et les endroits marécageux.  Un feu follet a généralement l'aspect d'une flamme vacillante terminée par une aigrette irrégulière qui rappelle vaguement la couronne d'une grenade. Il se montre de préférence en automne par un temps calme. 


L'apparition de feux follets a  longtemps été un objet de frayeur pour les campagnards qui croyaient y voir une âme en peine. Dans la région de Bologne, un célèbre météore signé nommé Bocca d'Inferno, et qui était vraisemblablement une manifestation de feux follets, était supposé apparaître dans l'intention maligne d'égarer les voyageurs...


Source

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Page suivante >>

Créer un podcast