slipkornt

Where Is The Truth?

Samedi 23 juin 2007 à 5:33

Le mal n'aura jamais fini de me ronger
Et la propagation atteint son apogée
Impossible à présent de distinguer ce qui est sain
Les ombres aspirent le peu qui me reste de vie

Je sombre, je me sens partir malgré moi
Ma vie est une véritable torture
J'ai les nerfs à vif au sens propre du terme
Mais mon psychisme se perd dans les méandres de la douleur

Si un camion me roulait dessus je ne sentirai pas de différence
La souffrance est telle que je ne l'imagine pas augmenter
Je suis une octogénaire de vingt ans
J'ai les os percés et les nerfs compressés

Ma tête est serrée comme dans un étau
Je n'entends plus, je ne vois plus, je ne sens plus
La peur du néant s'étend peu à peu
Seule subsiste cette affliction

Par maud96 le Samedi 23 juin 2007 à 8:56
Je pense souvent à toi... et je lis ce texte avec de la peine...
Je te souhaite de garder espoir... et un petit sourire (même crispé) malgré tout...
Par soft-snow le Samedi 23 juin 2007 à 10:34
Je suis arrivée ici par le biais d'un lien chez maud96. Je ne sais pas trop quoi dire, mais tenais à te signaler mon passage. Courage surtout, quelle que soit la souffrance n'abandonne pas la lutte !
Par ticow le Samedi 23 juin 2007 à 11:26
Moi je dirais merci à Maud de m'avoir montré le chemin. Car il y a beaucoup de blog qui passe au travers de nos petits filets. Sit te ne postes pas au moment où je suis sur la page d'accueil je zappe d'y retourner. Mais je ne regrette pas d'avoir cliqué sur ce lien. Un sourire bien que crispé est un sourire mais on range la pitié au placard on en a pas besoin .
Par slipkornt le Samedi 23 juin 2007 à 15:52
Je tiens le coup =) c'est clair que je ne cherche aucune pitié; mais c'est tellement soulageant de cracher toute cette merde sur ce blog, sorte d'"auto-psychothérapie", un bref soulagement mais qui m'est indispensable.
Merci de votre soutient! =)
Par Le-VIOC le Samedi 23 juin 2007 à 19:25
où que ce soit se vider l'esprit est libérateur
merci à notre "biquette" de nous mettre sur ta route
on passe comme le dit "ticow" souvent à coté de blog qui accrochent
j'ai parcouru le tiens et tes articles sont souvent étranges et captivants
je repasserais en lire d'autres.
puis on s'aperçoit que la maladie ne t'a pas épargné
sans pitié, elle est, et fait sa route!
te souhaitant plein de courage pour la lutte à mener contre,
beaucoup de force et de combativité
gros bisous plein d'espérance
Par nextdream le Lundi 25 juin 2007 à 14:52
Comme les autres, c'est Maud qui m'a montré ta route, celle qui mène vers le sincère et non vers la bétise. Pas de pitié, on l'a compris, juste du courage vers toi j'envois.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://slipkornt.cowblog.fr/trackback/2022510

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast