slipkornt

Where Is The Truth?

Jeudi 9 juin 2016 à 22:41

Le 5 Juin 2016

Je suis tellement mal, tout cela commence à devenir invivable.

A chaque réveil je suis à la limite de la catatonie, asthénique, et ce, que j’ai fait ou non des cauchemars. Peut-être que les cauchemars ne sont pas à l’origine de cet état (même s’ils y participent). Peut-être que je me sens si mal car je me réveille… Je suis toujours vivante et ça me pèse, une vie constituée d’intenses douleurs qui ne s’arrêteront pas de si tôt. Je pense sincèrement que ce sont toutes ces drogues qui me tiennent en vie, qui gardent mon esprit un minimum, sans eux je m’envolerais.

Mais je ne veux pas souffrir d’avantage, j’ai déjà dépassé le seuil limite et je commence doucement à glisser et perdre le contrôle.

Ma plus grande peine, la douleur qui est au-dessus des autres, c’est Clarisse. Elle m’a quittée fin juillet, nous sommes aujourd’hui le 5 juin, presque un an s’est écoulé sans Elle à mes côtés et la douleur reste la même, aussi vive. Elle ne reviendra pas, Elle m’a laissée, je ne peux toujours pas le concevoir et encore moins l’accepter, je l’Aime toujours, plus que tout. Mon cerveau n’a toujours pas percuté que je n’étais plus avec Elle, il continue à me faire rêver d’Elle, à construire des souvenirs de notre vie à deux, de Notre Amour…

Insupportable.

 

Le 9 Juin 2016

Quitte à choisir, vaut-il mieux être hypersensible ou vaut-il mieux ne rien ressentir ? Vaut-il mieux penser ou ne pas pouvoir penser ?

C’est cela même qui nous différencie de la machine… du moins à l’heure actuelle.

Je me réveille toujours habitée par ce mal-être qui met des heures à quitter mon corps. Je rêve toujours d’Elle, d’hôpital, de lycée… Rares sont les rêves qui n’incluent pas ces trois sujets. Quoiqu’il arrive, je sens toujours sa présence à Elle, même si je ne la vois pas dans mes songes.

Vaut-il mieux se rappeler de ses rêves ou être dans l’incapacité de la faire ? Si je meurs, vais-je continuer à penser à Elle ? Serais-je toujours amoureuse d’Elle ? Existe-t-il seulement une issue à ce cauchemar ? J’en tremble… J’ai peur, j’ai peur que ça ne finisse jamais. C’est semblable à être prisonnier d’un labyrinthe. Cela fait tellement longtemps que j’y suis coincée, depuis l’issue a dû se reboucher… Pourquoi je continue à l’Aimer ? Elle me fait tant de mal. Il n’y a plus rien à attendre d’Elle… Elle est partie.

Je me demande si je ne devrais pas essayer les rêves lucides pour tenter de la combattre, ou plutôt combattre son souvenir dans le Royaume des Songes. Je vais me renseigner là-dessus. Je dois aussi revoir la psychologue, j’avais mis tellement d’espoirs en elle, mais je ne sais pas si elle peut m’aider…

Ma mère continue de perdre la vue, c’est terrifiant, je peux voir la peur dans son regard lorsqu’elle en parle. Elle aussi a du mal à oublier Clarisse, elle n’arrête pas de me dire qu’elle ne s’y attendait pas et que cela s’est produit au moment où elle lui faisait le plus confiance. Je sais que ma mère aussi se sent trahie. D’ailleurs je vois bien qu’elle aussi est dépressive… Qui ne le serait pas ? Voyant son enfant souffrir depuis 15 ans et sachant qu’on ne pourra bientôt plus voir son visage.

J’ai envie de voir l’océan, d’entendre les vagues s’échouer sur le rivage, sentir l’iode me pénétrer, j’en rêve même la nuit… Évidemment, j’y suis avec Elle. J’espère y aller bientôt. J’aimerais retrouver mon étincelle de vie, je me sens vide, inutile. Je recommence à dessiner et à écrire, cela me fait du bien. J’ai fait beaucoup de progrès en dessin. J’ai commencé à me tatouer le majeur gauche mais j’ai dû arrêter, c’était trop douloureux, je continuerai plus tard, demain ou ce week-end.

http://slipkornt.cowblog.fr/images/tumblrlniux68m2G1qddjelo1.gif

Je continue à me demander si Clarisse s’est persuadée qu’Elle ne m’Aimait plus ou si Elle ne m’Aime réellement plus.

Je pouvais comprendre qu’on cesse de m’Aimer mais pas qu’Elle cesse de m’Aimer. En revanche, je peux concevoir le fait qu’elle se soit lassée de moi. Récemment, Elle m’a dit que j’étais folle, que je la dégoûtais… Elle me dit que je m’enfonce et qu’elle me hait…

C’est tellement douloureux… Elle a une si faible estime d’elle-même que je crois qu’Elle ne pense pas possible le fait que je m’accroche à ce point à Elle, que je l’Aime toujours. Si ça se trouve, elle croit que c’est du cinéma et que je fais tout ça pour qu’Elle revienne, ce qui qui évidemment aurait pour conséquence qu’elle s’éloigne d’avantage de moi. Mais mon cœur est formel, mon cerveau vient confirmer ses dires, je l’Aime, malheureusement… Malheureusement.

Elle est tellement agressive avec moi, j’ai dû faire quelque chose d’horrible.

Je sais que les fortes crises d’angoisse que j’ai eu à la webcam, au téléphone et chez Elle l’ont traumatisée. Est-ce suffisant pour rejeter si fortement une personne qu’on a Aimée à en crever ? Qui ? Qui accepterait de se laisser faire, de se laisser retirer son Grand Amour, perdre tout élan vital ?

Mon Avenir n’était pas tout tracé, mais néanmoins, une chose était sûre, son Amour. C’est du moins ce que je pensais.

Je suis sûre qu’on aurait pu arriver à quelque chose ensemble, mais trop de mal a été fait, un mot subsiste alors : impossible.

Je ne suis pas dans la recherche de quelqu’un, mais je crois que la seule chose qui pourrait m’aider serait d’avoir quelqu’un. Une relation « pansement » comme on dit, mais là encore, serais-je capable d’amorcer une guérison ? Ou serais-je encore bloquée dans la mélancolie ? Après tout je crois que ça a marché pour Elle.

Plusieurs garçons veulent me revoir, mais je ne suis pas sûre de vouloir les revoir… Je n’ai pas l’impression d’aimer « ça » avec un homme. Peut-être parce que j’ai fait d’une chose importante une chose insignifiante.

Pourquoi me suis-je punie ? A quoi sert cette autoflagellation ? Automutilation. Soigner le mal par la mal ? Essayer de se dissocier peut-être. Avoir mal jusqu’à sortir de son corps et ne plus souffrir. Je me sens capable de tout excepté du meurtre et du suicide. Qui dit que derrière le voile de vie il n’existe pas de souffrance ? Y a-t-il quelque chose ? Le néant ? L’Enfer ? Je me poserai la question jusqu’à la fin… L’Enfer, les Enfers existent-ils ? Qu’est-ce qu’on y trouve ? Qui y va et pour quelles raisons ? Dois-je croire en les Saintes écritures ?

En fait, quand je me suis éprise de Clarisse, j’étais presque au fond du gouffre, mais son Amour a été comme une corde lancée vers moi, non pas pour me pendre (rires), mais pour me sortir de ce gouffre. Je pensais être presque arrivée à sortir de ce « gouffre de l'Amour », jusqu'à imaginer enfant et mariage, et c'est là, à cet instant, lorsque tu penses que cet Amour est acquis, qu'Elle lâche la corde et que tu tombes, tu tombes de très haut, et là tu en traverses le fond. Ne prends plus jamais rien comme acquis, ne fais plus jamais confiance à personne ou à quoi que ce soit...

TRUST NO BITCH !!!


p.s.: JE L'AIME.
SlipKoЯnT

Par Kadiak le Vendredi 10 juin 2016 à 16:26
Pas facile ta situation avec ta maman, être impuissant et voir les choses s'empirer avec le temps, désagréable sensation, j'ai connu ça. C'est facile de dire qu'on ne peut rien y changer, et cette sensation va rester, empirer. Que faire ? Être juste là, soulager la peur et la peine à défaut de guérir.

Je ne connais pas ta relation avec Clarisse, mais je constate une chose, elle t'as lancé une corde et tu es montée c'est bien ça ? Ca prouve juste que tu es capable de remonter, tu en as la volonté, sinon tu n'aurais pas tenté de sortir de ton gouffre. Alors oui, tu t'es cassée la gueule, mais il ne s'agit pas d'un one shot. Tu peux remonter seule ou avec l'aide de quelqu'un. Le seul truc, c'est qu'avec l'aide de quelqu'un, tu ne pourras jamais savoir si ça va lâcher ou pas.

Ne rien ressentir à ses avantages, et ses inconvénients. Si tu veux te sentir vivante, il faut ressentir, de bonnes et de mauvaises choses, on ne choisit pas.

Si tu préfères les femmes, continue avec les femmes, mais les relations pansements, quoiqu'on en dise, ça blesse quand même.

Bon courage en tous cas.
Par slipkornt le Mercredi 15 juin 2016 à 17:11
Merci Kadiak ! :)
Par http://www.shake-weight.fr le Samedi 2 juillet 2016 à 3:32
mauvais esprits ont déjà baptisé le Celvapan.
Par http://www.handi-callig.fr le Mardi 26 juillet 2016 à 4:36
Je n'ai en fait ni l'envie, ni la force de retenter.
Par http://www.cubanacan.fr le Mercredi 10 août 2016 à 5:25
Je cherche par tous les moyens de m'exorciser de son emprise.
Par Maillot De Foot Pas Cher le Jeudi 8 septembre 2016 à 5:04
Je n'ai en fait ni l'envie, ni la force de retenter.
Par Converse Pas Cher le Dimanche 9 octobre 2016 à 5:57
Je n'ai en fait ni l'envie, ni la force de retenter.
Par salomon pas cher le Jeudi 13 octobre 2016 à 4:27
m'exorciser de son emprise.
Par assignment writing le Samedi 31 mars 2018 à 13:21
Hey There. I found your blog using msn. This is a very well written article. I’ll be sure to bookmark it and come back to read more of your useful info. Thanks for the post. I’ll definitely return.
Par dissertation writing services le Samedi 31 mars 2018 à 13:22
Great post but I was wondering if you could write a little more on this subject. I’d be very thankful if you could elaborate a little bit further. Thanks in advance!
Par essay help le Samedi 31 mars 2018 à 13:22
I know this is one of the most meaningful information for me. And I'm animated reading your article. But should remark on some general things, the website style is perfect; the articles are great.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://slipkornt.cowblog.fr/trackback/3276655

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast